En santé pour l’avenir? Un portrait des jeunes Montréalais d’âge scolaire

En santé pour l’avenir? Un portrait des jeunes Montréalais d’âge scolaire

En santé pour l’avenir? Un portrait des jeunes Montréalais d’âge scolaire

En santé pour l’avenir? Un portrait des jeunes Montréalais d’âge scolaires

| Ajouter

Référence bibliographique [453]

St-Arnaud-Trempe, Emmanuelle, Montpetit, Christiane, Zanfongnon, Ramana et Bergeron, Édith. 2010. En santé pour l’avenir? Un portrait des jeunes Montréalais d’âge scolaire. 2e éd. Montréal: Gouvernement du Québec, Agence de la santé et des services sociaux de Montréal, Direction de santé publique

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«S’appuyant sur plusieurs sources de données, ce portrait se veut un ouvrage de référence concernant l’état de santé des jeunes [Montréalais].» (p. 3)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


Ce portrait décrit « le contexte dans lequel se déroule la vie des jeunes Montréalais d’âge scolaire et de leurs familles, pour ensuite s’attarder à leurs habitudes de vie, à leur santé physique et psychologique et à leur utilisation des ressources dans le système de santé. Quand les données le permettent, ce document fait ressortir la réalité des jeunes à l’échelle du réseau local de santé.La Direction de santé publique de l’Agence de la santé et des services sociaux de Montréal travaille à implanter une programmation en promotion et prévention pour favoriser le développement des jeunes Montréalais. Un cadre de référence – Une communauté mobilisée pour ses jeunes – est proposé comme outil de mise en œuvre à cet effet. Les informations présentées dans ce rapport mettent en lumière les défis quotidiens auxquels nos jeunes sont confrontés et les facteurs qui influencent leur santé, leur bien-être et leur réussite scolaire. Cette connaissance est essentielle pour dégager des priorités d’action et définir les cibles d’intervention les plus efficaces et prometteuses en santé publique.» (p. 3)