Quelles sont les compétences attendues pour assurer la professionnalité dans l’intervention socio-éducative auprès du jeune enfant et de sa famille?

Quelles sont les compétences attendues pour assurer la professionnalité dans l’intervention socio-éducative auprès du jeune enfant et de sa famille?

Quelles sont les compétences attendues pour assurer la professionnalité dans l’intervention socio-éducative auprès du jeune enfant et de sa famille?

Quelles sont les compétences attendues pour assurer la professionnalité dans l’intervention socio-éducative auprès du jeune enfant et de sa famille?s

| Ajouter

Référence bibliographique [4526]

Terrisse, Bernard, Larose, François et Couturier, Yves. 2003. «Quelles sont les compétences attendues pour assurer la professionnalité dans l’intervention socio-éducative auprès du jeune enfant et de sa famille? ». La Revue Internationale de l’Éducation Familiale, vol. 7, no 1, p. 11-31.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Définir les concepts d’intervention socio-éducative, de compétence et de professionnalité, pour ensuite s’attarder aux compétences nécessaires chez les praticiens afin de mener adéquatement ce type d’intervention.

Questions/Hypothèses :
« L’intervention socio-éducative auprès du jeune enfant requiert-elle des compétences spécifiques de la part des praticiens qui y sont impliqués? » (p. 23)

2. Méthode


Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


« Dans cet article, nous situons tout d’abord brièvement l’émergence du concept d’intervention socio-éducative ainsi que des pratiques qui y sont reliées dans une perspective historique. Nous analyserons ensuite les conditions qui confèrent à une telle intervention une nature éducative, différenciant ainsi des univers d’actions, de nature relationnelle, qui peuvent être vecteurs de ’transmission des connaissances’ mais qui ne répondent pas de ce qui qualifie l’acte éducatif. Traitant d’une forme d’intervention de nature professionnelle, nous procédons à l’identification des caractéristiques de la professionnalité en distinguant les construits de compétence et de qualification permettant ainsi de discriminer l’intervention du praticien ’professionnel’ de celle du ’technicien’. Nous terminons notre propos en soulignant les enjeux qui soulèvent un débat portant sur les fondements épistémologiques des divers construits explorés. » (p. 11)