Réduction du temps de travail et conciliation emploi-famille : les arbitrages entre revenu et temps dans le contexte économique actuel

Réduction du temps de travail et conciliation emploi-famille : les arbitrages entre revenu et temps dans le contexte économique actuel

Réduction du temps de travail et conciliation emploi-famille : les arbitrages entre revenu et temps dans le contexte économique actuel

Réduction du temps de travail et conciliation emploi-famille : les arbitrages entre revenu et temps dans le contexte économique actuels

| Ajouter

Référence bibliographique [4496]

Tremblay, Diane-Gabrielle et Vaillancourt-Laflamme, Catherine. 2003. Réduction du temps de travail et conciliation emploi-famille : les arbitrages entre revenu et temps dans le contexte économique actuel. Montréal: TÉLUQ.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Dans le présent texte, nous nous intéressons aux facteurs qui influencent l’arbitrage entre le temps libre et le salaire, et tentons ainsi d’éclaircir la question consistant à déterminer si les Québécois sont effectivement intéressés par la RTT [réduction du temps de travail] dans le contexte de l’articulation emploi-famille et quel prix (en salaire) ils seraient prêts à payer pour une RTT. » (p. 2)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
« Les résultats présentés ici portent sur 753 répondantes et répondants soit 186 hommes et 567 femmes, ces dernières étant presque toutes des employées de bureau ou de professions apparentées puisque la recherche était menée en partenariat avec des organisations réunissant ces catégories professionnelles (notons que cette catégorie est la première catégorie professionnelle féminine et que nous avons voulu la cibler pour cette raison). » (p. 5)

Instruments :
Questionnaire
Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


« Au cours des derniers mois, le projet de réduction du temps de travail (semaine de 4 jours) a été remis à l’ordre du jour par le gouvernement québécois. Travaillant sur les difficultés de l’articulation emploi-famille depuis quelques années, et ayant pu voir dans divers écrits que la réduction du temps de travail est proposée comme solution (Méda, 2001), nous avons voulu nous pencher sur cette question plus en détail et avons mené dans les deux dernières années des enquêtes sur la conciliation emploi-famille et la réduction du temps de travail. Nous voulons, dans cet article, nous pencher sur cette question de la réduction du temps de travail, mais plus particulièrement sur l’arbitrage temps-revenu, puisque cette question a soulevé des débats. En effet, plusieurs ont objecté au projet de semaine de 4 jours le fait que plusieurs individus et ménages ne pourraient peut-être pas se permettre une réduction de salaire. Or, nos travaux permettent d’apporter une réponse à cette question. » (p. 2)