Métamorphose de la représentation sociétale du corps dans la société occidentale contemporaine

Métamorphose de la représentation sociétale du corps dans la société occidentale contemporaine

Métamorphose de la représentation sociétale du corps dans la société occidentale contemporaine

Métamorphose de la représentation sociétale du corps dans la société occidentale contemporaines

| Ajouter

Référence bibliographique [449]

St-Jean, Mathieu. 2010. «Métamorphose de la représentation sociétale du corps dans la société occidentale contemporaine». Thèse de doctorat, Montréal, Université du Québec à Montréal, Département en sociologie.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Notre thèse a pour objectif de comprendre de quelle manière les bouleversements de la socialité contemporaine provoquent une métamorphose de la représentation sociétale du corps.» (p. 50)

Questions/Hypothèses :
«[N]ous avançons l’hypothèse que la transformation du sens de l’un [des] attributs [du corps] entraîne inévitablement la transformation des autres.» (p. 1-2)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Nos analyses porteront sur certains matériaux de la cinématographie de David Cronenberg, sur certains manuels de psychologie populaire et scientifiques, avec les inscriptions littéraires des biotechnosciences (630 000 articles provenant principalement de Medline).» (p. viii)

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


«Les diverses recherches de la sociologie du corps ont montré la manière dont chaque société institue des façons particulières de concevoir et de percevoir le corps. Cette thèse s’appuiera quant à elle sur la possibilité de considérer le corps humain comme une allégorie du corps social, c’est-à-dire le fait de pouvoir envisager que les idées qui ont cours sur le corps reflètent celles qui ont cours dans la société en général. […] Sous le regard de notre cadre théorique, nous avons analysé une sélection des inscriptions matérielles de certaines pratiques typiques de la société occidentale contemporaine afin de dégager les tendances dominantes quant aux définitions, aux délimitations ainsi qu’aux interrelations des modalités constitutives (physique, vivante, psychique, sociohistorique) de la phénoménalité de la réalité corporelle. […] Les principaux résultats de nos analyses empiriques exemplifient une difficulté générale de comprendre la complexité phénoménale de la réalité corporelle, ce qui favorise une naturalisation du néocapitalisme.» (p. vii-viii) Les aspects suivant sont aussi abordés: les conséquences des biotechnologies sur la redéfinition du modèle familial, le contrôle du corps de la femme et ses conséquences familiales, et la maladie infantile et ses impacts familiaux.