La situation des enfants et leurs conditions de vie :un deuxième séminaire 1, 2, 3 GO! Une communauté apprenante

La situation des enfants et leurs conditions de vie :un deuxième séminaire 1, 2, 3 GO! Une communauté apprenante

La situation des enfants et leurs conditions de vie :un deuxième séminaire 1, 2, 3 GO! Une communauté apprenante

La situation des enfants et leurs conditions de vie :un deuxième séminaire 1, 2, 3 GO! Une communauté apprenantes

| Ajouter

Référence bibliographique [440]

Théolis, Manon. 2010. «La situation des enfants et leurs conditions de vie :un deuxième séminaire 1, 2, 3 GO! Une communauté apprenante». Dans Le projet 1, 2, 3, GO! Place au dialogue : quinze ans de mobilisation autour des tout-petits et de leur famille , sous la dir. de Manon Théolis, Bigras, Nathalie, Desrochers, Mireille, Brunson, Liesette, Régis, Mario et Prévost, Pierre, p. 178-190. Québec: Presses de l’Université du Québec, Collection Éducation à la petite enfance.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Ce chapitre propose un compte rendu du deuxième séminaire tenu dans le cadre du projet 1, 2, 3 GO! Une communauté apprenante. Il traite de la situation des enfants et de leurs conditions de vie et « […] vise à poursuivre le dialogue entre des participants du milieu de la recherche et celui de la pratique à partir de résultats d’analyses secondaires issues de l’évaluation des Initiatives 1, 2, 3 GO! » (p. 178)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
- Enregistrements des discussions de groupe
- Notes des animateurs des discussions de groupe
- Réponses des participants à un questionnaire abordant les thèmes du séminaire

Instruments :
Questionnaire

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« Ce second séminaire a permis de réunir plus de 50 participants pour traiter de la situation des enfants et de leurs conditions de vie ainsi que du défi d’agir ensemble pour leur développement. Comme pour le premier séminaire, des périodes de discussion successives, qui se sont déroulées en petits groupes, ont été consacrées à des questions ouvertes invitant chercheurs, intervenants et parents à formuler des questionnements, à partager des réflexions et à proposer des pistes d’actions pour soutenir les efforts de mobilisation au profit de la petite enfance. » (p. 178)