Renforcer une culture de bienveillance et de collaboration autour du bien-être des tout-petits. Évaluation d’une initiative communautaire

Renforcer une culture de bienveillance et de collaboration autour du bien-être des tout-petits. Évaluation d’une initiative communautaire

Renforcer une culture de bienveillance et de collaboration autour du bien-être des tout-petits. Évaluation d’une initiative communautaire

Renforcer une culture de bienveillance et de collaboration autour du bien-être des tout-petits. Évaluation d’une initiative communautaires

| Ajouter

Référence bibliographique [4362]

Cormier, Natalie et Bouchard, Camil. 2004. Renforcer une culture de bienveillance et de collaboration autour du bien-être des tout-petits. Évaluation d’une initiative communautaire. Montréal: Grave-Ardec.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« [É]valuer si les territoires dotés de l’initiative 1,2,3 GO! ont évolué davantage que les autres dans le développement d’une culture axée sur le mieux-être des tout-petits. » (p. 1)

Questions/Hypothèses :
« Une première hypothèse avance que, avec le temps, les communautés où l’initiative locale 1,2,3 GO! aura été implantée manifesteront, plus que les communautés de comparaison, des« attitudes proenfants » et un degré de ’surveillance informelle’ à l’égard des jeunes enfants qui vivent dans leur communauté. » (p. 6)
« Une deuxième hypothèse veut que 1) avec le temps, les intervenants des communautés où l’initiative 1,2,3 GO! aura été implantée vont activer des liens avec une plus grande proportion de ressources de leur territoire que les intervenants des communautés de comparaison; 2) on retrouvera plus de structures formelles de collaboration dédiées à la cause des tout-petits et des familles dans les communautés où aura été implantée 1,2,3 GO! que dans les communautés de comparaison. » (p. 6)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
« De mai 1998 à juin 1999, 167 participants, responsables d’organismes locaux ou de projets dédiés aux tout-petits et à leur famille, sont rencontrés pour le premier volet d’une enquête biennale. [...] Deux ans plus tard (de mai 2000 à juin 2001), 165 individus, dont 100 des territoires avec 1,2,3 GO! et 65 des territoires témoins, participent au deuxième volet de cette enquête [...]. » (p. 6)

Instruments :
- « Attitudes proenfants (Cormier et Bouchard, 1997; voir Annexe A);
- Surveillance informelle (« Informal Social Control », Sampson, Raudenbush et Earls, 1997; traduit et adapté par Cormier et Bouchard, 1997; voir Annexe B);
- Mesure des liens activés avec les ressources locales (MLA; Cormier et Bouchard, 1998; voir Annexe C). » (p. 8)

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


« Tous territoires confondus, les participants rapportent une amélioration des attitudes proenfants, mais on observe (sic) aucun changement quant à la surveillance informelle exercée par les gens de la communauté. Certains indices témoignent d’une culture plus accueillante pour les enfants dans les territoires témoins. Par ailleurs, les changements exosystémiques ne sont observés que sur les territoires de CLSC qui accueillent 1,2,3 GO!; dans ces territoires, le niveau de développement des structures de collaboration a augmenté dans le temps, tandis que la taille du réseau de collaboration activé avec les ressources locales diminue. La discussion soulève des questions quant à la portée réelle des interventions communautaires et quant aux méthodologies évaluatives utilisées dans de tels contextes. » (p. 1)