Désert mauve, un bildungsroman queer

Désert mauve, un bildungsroman queer

Désert mauve, un bildungsroman queer

Désert mauve, un bildungsroman queers

| Ajouter

Référence bibliographique [4355]

Côté, Nicole. 2004. «Désert mauve, un bildungsroman queer». Dans The Child in French and Francophone Literature , sous la dir. de Buford Norman, p. 135-148. Amsterdam et New York: Rodopi.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Néanmoins, le roman lesbien de développement fait exception à la règle en ce qu’il correspond fréquemment à un voyage symbolique, d’un monde patriarcal vers le nouveau monde lesbien. [...]
Suivant cette piste, je me suis demandé si on ne pourrait pas considérer Désert mauve comme un roman d’apprentissage : d’abord et avant tout en raison de son héroïne au premier niveau diégétique, Mélanie, quinze ans, qui apprend la vie de femme et de lesbienne entre autres par la médiation de l’écriture. On peut s’interroger sur la possibilité de retracer le développement d’une protagoniste dans un roman postmoderne où l’intrigue, réduite à la première partie du triptyque qu’est le roman est minimale. » (p. 136-137)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Le Désert mauve, roman de Nicole Brossard

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« Est explorée ici la première partie de Désert mauve du point de du genre bildungsroman, genre dont est très brièvement suivie l’évolution pour mieux en faire ressortir le régime, lié aux conventions sociales. Le récit fictif de formation d’une adolescente lesbienne est exploré du point de vue de la difficulté de sa mise en discours, puisque, comme le montre Butler, la sexualité lesbienne est rejetée hors du champ de la représentation. C’est l’aspect de cette représentation. C’est l’aspect de cette représentation/narrativisation problématique de la vie de l’héroïne lesbienne que cet article discute. » (p. 135)