Évaluation de l’utilisation d’instruments de mesure standardisés sur le contenu des objectifs retenus lors de l’élaboration de plans d’intervention par les intervenants

Évaluation de l’utilisation d’instruments de mesure standardisés sur le contenu des objectifs retenus lors de l’élaboration de plans d’intervention par les intervenants

Évaluation de l’utilisation d’instruments de mesure standardisés sur le contenu des objectifs retenus lors de l’élaboration de plans d’intervention par les intervenants

Évaluation de l’utilisation d’instruments de mesure standardisés sur le contenu des objectifs retenus lors de l’élaboration de plans d’intervention par les intervenantss

| Ajouter

Référence bibliographique [4340]

Davidson, Luc. 2004. «Évaluation de l’utilisation d’instruments de mesure standardisés sur le contenu des objectifs retenus lors de l’élaboration de plans d’intervention par les intervenants». Mémoire de maîtrise, Sherbrooke, Université de Sherbrooke, Faculté d’éducation.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« [L]a présente étude vise à évaluer l’impact de l’utilisation d’un protocole d’évaluation systématique des caractéristiques des jeunes et des familles (Protocole GRISE) sur le choix des cibles d’intervention documentées par les intervenants dans les plans d’intervention. Le deuxième objectif vise à connaître le point de vue des intervenants sur l’utilité et la pertinence des outils d’évaluation systématiques et standardisés dans leur travail clinique. » (p. 39)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
« La présente étude porte sur 84 des 134 dossiers de l’étude de Pauzé et al. (2001). » (p. 38)

Instruments :
Questionnaire

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


« La présente étude vise à évaluer si l’utilisation d’instruments de mesure standardisés a un impact sur les plans d’intervention élaborés par les intervenants en relation d’aide. Afin d’établir s’il y a une correspondance entre les problèmes des jeunes et des familles et les objectifs d’intervention, nous avons analysé des situations cliniques telles qu’évaluées par le protocole du Groupe de recherche sur les inadaptations sociales de l’enfance (GRISE) et nous avons analysé les plans d’intervention élaborés par ces intervenants. Puis, afin de connaître le point de vue des intervenants et l’appréciation des intervenants d’une procédure évaluative, nous avons examiné les réponses à un questionnaire élaboré à cet effet. Les résultats démontrent que le degré moyen de correspondance entre les résultats d’évaluation GRISE et le plan d’intervention est de 63,6 % (s = 27,3). Pour les intervenants, le portrait synthèse a été utile pour intervenir auprès du jeune et de la famille. » (résumé)