''Les pères ont ici leur devoir'' : le discours du mouvement familial québécois et la construction de la paternité dans l’après-guerre, 1945-1960

''Les pères ont ici leur devoir'' : le discours du mouvement familial québécois et la construction de la paternité dans l’après-guerre, 1945-1960

''Les pères ont ici leur devoir'' : le discours du mouvement familial québécois et la construction de la paternité dans l’après-guerre, 1945-1960

''Les pères ont ici leur devoir'' : le discours du mouvement familial québécois et la construction de la paternité dans l’après-guerre, 1945-1960s

| Ajouter

Référence bibliographique [4301]

Duhaime, Vincent. 2004. «''Les pères ont ici leur devoir'' : le discours du mouvement familial québécois et la construction de la paternité dans l’après-guerre, 1945-1960 ». Revue d’Histoire de l’Amérique Française, vol. 57, no 4, p. 535-566.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Explorer l’espace domestique en adoptant un point de vue masculin et, du même coup, […] revisiter quelques mythes » (p. 2) à propos des pères et de la transformation de leur rôle dans la famille, grâce à l’approche historique.

Questions/Hypothèses :
« Le père tel que présenté par le mouvement familial n’est pas un personnage absent de l’espace privé, contrairement aux mythes qui encore aujourd’hui persistent sur les années 1940 et 1950. Il a en fait ses« spécialités » auxquelles il doit se restreindre : essentiellement l’éducation des enfants (et leur socialisation, entre autres par le jeu) et l’exercice de l’autorité. » (p. 565)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Entre autres documents, les journaux et revues suivants ont été utilisés pour faire cette étude : « Le mouvement ouvrier » (1941-1962), « L’école des parents » (1949-59), « La Famille » (1937-1957), « Collège et famille » (1944-1969), « Le Foyer rural » (1946-1955). L’auteur fait également référence à des données obtenues lors d’entrevues avec dix hommes qui ont été pères de famille entre 1945 et 1965, recueillies dans le cadre de son mémoire.

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« Dans le cadre du débat sur la condition masculine au Québec, de nombreuses voix déplorent le déclin de la figure paternelle en montrant du doigt le mouvement féministe des années 1960 : le brusque renversement des rôles parentaux traditionnels qu’il a provoqués aurait eu sur les hommes l’effet d’un traumatisme. L’état actuel des connaissances sur l’histoire de la paternité nous empêche toutefois de mesurer la véritable ampleur des récentes mutations du modèle paternel. Cet article reconstitue la conception du père idéal diffusée dans les publications du mouvement familial au cours des années 1940 et 1950, période pendant laquelle la paternité devient un enjeu important. Soucieux de protéger la famille contre les menaces de la société moderne, ses animateurs encouragent les hommes à s’engager pleinement dans leur rôle parental et à participer davantage à la vie domestique. Mais pour éviter que leur intégration dans un espace associe´ a` la féminité ne soit perçue comme une menace a` leur identité, ils tentent de construire un modèle paternel distinct de la maternité et compatible avec la conception dominante de la masculinité. Ce modèle limite grandement le rôle du père dans la famille, mais en faisant du foyer le nouveau pôle d’attraction de l’identité masculine, il annonce dans une certaine mesure le bouleversement des rôles auquel on assiste dans le dernier tiers du XXe siècle. » (p. 535)