Qu’est-ce qui pousse les jeunes à s’engager? Les valeurs de jeunes militants d’aujourd’hui

Qu’est-ce qui pousse les jeunes à s’engager? Les valeurs de jeunes militants d’aujourd’hui

Qu’est-ce qui pousse les jeunes à s’engager? Les valeurs de jeunes militants d’aujourd’hui

Qu’est-ce qui pousse les jeunes à s’engager? Les valeurs de jeunes militants d’aujourd’huis

| Ajouter

Référence bibliographique [4263]

Gauthier, Madeleine, Gravel, Pierre-Luc et Brouillette, Angle-Anne. 2004. «Qu’est-ce qui pousse les jeunes à s’engager? Les valeurs de jeunes militants d’aujourd’hui». Dans Les valeurs des jeunes , sous la dir. de Gilles Pronovost et Royer, Chantal, p. 151-166. Sainte-Foy (Québec): Presses de l’Université du Québec.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« La recherche de ce qui pousse les militants d’aujourd’hui à agir se fera ici progressivement, en passant d’abord par une interrogation sur les fondements mêmes de l’engagement et ensuite, sur le processus qui y conduit. » (p. 151)

Questions/Hypothèses :
« L’hypothèse de l’émergence d’une cohorte jeune plus engagée n’est pas à négliger. Peut-être serait-il plus juste de parler d’un plus grand nombre de jeunes contemporains fortement intéressés par certains enjeux collectifs, ce qui ne se traduit pas nécessairement en action politique dans l’immédiat (Muxel, 2001, p. 13; Gauthier, 2003). » (p. 150)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Treize femmes et douze hommes âgés de 18 à 30 ans

Instruments:
Guide d’entrevue

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« L’analyse du processus de construction des valeurs a constitué, dans cette enquête par entrevues, l’une des voies parmi les plus intéressantes pour remettre en question la prétendue apathie de la jeunesse actuelle eu égard aux questions sociales et civiques. Elle a permis de connaître l’origine du regain d’intérêt pour les enjeux dont il vient d’être question et le maintien de cet intérêt, la manière dont se fait la transmission des valeurs, autant par les influences que les jeunes militants ont subies que celles qu’ils exercent à leur tour. Ainsi, la transmission des valeurs ne se fait pas que des aînés ou des institutions aux plus jeunes. Les jeunes militants exercent une influence non négligeable sur leur famille et sur leur milieu immédiat. » (p. 164)