Variables associées aux préférences relatives au sexe des enfants chez des femmes enceintes primipares

Variables associées aux préférences relatives au sexe des enfants chez des femmes enceintes primipares

Variables associées aux préférences relatives au sexe des enfants chez des femmes enceintes primipares

Variables associées aux préférences relatives au sexe des enfants chez des femmes enceintes primiparess

| Ajouter

Référence bibliographique [4155]

Marleau, Jacques D., Saucier, Jean-François, Allaire, Jean-François et Maheu, Martine. 2004. «Variables associées aux préférences relatives au sexe des enfants chez des femmes enceintes primipares ». Cahiers québécois de démographie, vol. 33, no 2, p. 339-350.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« L’objectif de cette étude est de déterminer les variables associées aux préférences relatives au sexe des enfants chez des femmes enceintes primipares dont l’âge varie entre 18 et 49 ans. » (p. 339)

Questions/Hypothèses :
« La particularité de cette étude est d’inclure plusieurs types de variables et non pas seulement des variables sociodémographiques. En effet, nous croyons que la préférence est un phénomène complexe qui se comprend mieux si l’on tient compte de plusieurs dimensions, surtout les dimensions développementales et psychologiques. » (p. 343)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
« Les données proviennent d’une étude sur 385 femmes enceintes, primipares ou secondipares […] visant à déterminer les variables qui prédisent le mieux la dépression postnatale non psychotique dans les six mois suivant l’accouchement. Les femmes primipares composent 57 % de l’échantillon (n=236). Toutes les femmes ont été recrutées dans la région de Montréal en 1993 et devaient pouvoir lire le français et s’exprimer dans cette langue. Les femmes ont été interrogées entre le troisième et le quatrième mois de grossesse (environ à la 16e semaine) sur une série d’indicateurs sociodémographiques, développementaux et psychologiques. » (p. 343)

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


« Les données des deux dernières décennies montrent que les femmes enceintes attendant un premier enfant désirent plus souvent une fille qu’un garçon. L’objectif de cette étude est de déterminer les variables associées aux préférences relatives au sexe des enfants chez des femmes enceintes primipares dont l’âge varie entre 18 et 49 ans. Les analyses portent sur [des] femmes qui ont déclaré une préférence, soit pour une fille [...], soit pour un garçon [...], ou qui n’ont déclaré aucune préférence [...]. Des variables sociodémographiques, développementales et psychologiques ont été comparées entre les trois groupes de femmes. Les résultats ne révèlent aucune différence au plan statistique pour les variables étudiées. Certaines explications de ces résultats sont avancées. » (p. 339)