Troisième levier : adapter l’assurance parentale pour les familles où vit une personne handicapée

Troisième levier : adapter l’assurance parentale pour les familles où vit une personne handicapée

Troisième levier : adapter l’assurance parentale pour les familles où vit une personne handicapée

Troisième levier : adapter l’assurance parentale pour les familles où vit une personne handicapées

| Ajouter

Référence bibliographique [4078]

Québec, Québec. Office des personnes handicapées du. 2004. Troisième levier : adapter l’assurance parentale pour les familles où vit une personne handicapée. Coll. «Mémoire de l’Office des personnes handicapées du Québec». Drummondville, Québec: Gouvernement du Québec, Office des personnes handicapées du Québec.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Dans ce mémoire, l’Office des personnes handicapées du Québec « [...] souhaite apporter quelques bonifications à la Loi sur l’assurance parentale qui constitue un outil majeur de soutien aux familles. À cet égard, l’Office soumet des ajouts à cette loi visant à compenser les coûts supplémentaires que doivent assumer les familles où vit une personne handicapée et à tenir compte de circonstances qui leur sont particulières. » (p.2)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


« En tant que partenaire gouvernemental, l’Office a identifié quatre leviers particulièrement importants pour les familles où vit une personne handicapée. Ceux-ci consistent à apporter du soutien au rôle parental, à bonifier le soutien aux proches-aidants, à offrir un régime d’assurance parentale adapté à ces familles et à assurer l’accompagnement des jeunes âgés entre douze à vingt et un ans ayant besoin de supervision ou d’encadrement particulier après les heures scolaires et jusqu’au retour de leur parent. L’actuel mémoire porte sur le levier qui concerne le régime d’assurance parentale. [...] Dans un premier temps, sera précisé le contexte qui nous amène à faire ces propositions. Par la suite, seront présentées trois recommandations de bonification à la Loi sur l’assurance parentale. Deux portent sur l’idée d’une prestation de responsabilité parentale à l’égard d’une personne handicapée et l’autre concerne le calcul du revenu hebdomadaire moyen servant à la détermination des prestations qui tient compte de la réalité des travailleurs handicapés. » (pp.1-2)