Rapport final : évaluation des ateliers parents-enfants La petite école

Rapport final : évaluation des ateliers parents-enfants La petite école

Rapport final : évaluation des ateliers parents-enfants La petite école

Rapport final : évaluation des ateliers parents-enfants La petite écoles

| Ajouter

Référence bibliographique [3985]

Trudelle, Denis et Montambault, Esther. 2004. Rapport final : évaluation des ateliers parents-enfants La petite école. Coaticook (Québec): Carrefour de la santé et des services sociaux de la MRC de Coaticook.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Le présent document présente les résultats d’une démarche évaluative qui avait pour but d’évaluer l’efficacité du programme [La petite école] à partir du point de vue des acteurs impliqués.» (p. 7). En «[…] 1995 le programme La petite école a été mis sur pied dans la région de Coaticook. Ce programme a comme objectif, d’une part de stimuler le développement global des jeunes enfants et, d’autre part, d’outiller les parents en tant que premiers éducateurs des enfants.» (p.8)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Vingt-huit familles volontaires sur les quarante-sept familles ayant fréquenté le programme entre 1999 et 2004 ont participé à l’étude. À noter que «89 % des familles de [l’]échantillon sont menées par deux parents, alors que seulement 10 % sont monoparentales. […] La plupart des familles (71 %) habite [sic] Coaticook, alors que 7 % proviennent de Dixiville et de Compton.» (p. 26)

Instruments :
Guide d’entrevue semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


Selon les auteurs, l’analyse «[…] démontre bien que, de façon générale, La petite école répond bien à son mandant préventif auprès des familles vulnérables et que les effets, tant pour les enfants que pour les parents, sont positifs. […] Même si la plupart des parents soutiennent le fait que fréquenter La petite école apprend à respecter des règles, donne une structure et une discipline aux enfants, l’impact sur les troubles de comportement ne semble pas préoccuper les parents, qui considèrent cependant que ces acquis aideront leur enfant à mieux s’intégrer socialement.» (p. 42) Pour les auteurs, «[l]es effets du programme semblent donc converger vers la réduction des inégalités lors de l’intégration scolaire». (p. 43) Ils terminent leur rapport de recherche en prétendant que «[…] La petite école peut être considérée comme un programme qui réussit à atteindre ces objectifs. Malgré ce constat d’efficacité [l’]analyse a permis de dégager et de cibler certaines pistes favorables à l’accroissement de l’efficacité du programme.» (p. 47) Certaines recommandations sont ainsi émises concernant l’organisation du programme et de façon plus large sur la question des partenariats et de la concertation avec d’autres programmes sociaux.