Les politiques municipales dans une optique familiale

Les politiques municipales dans une optique familiale

Les politiques municipales dans une optique familiale

Les politiques municipales dans une optique familiales

| Ajouter

Référence bibliographique [3942]

Baillargeon, Donald. 2005. «Les politiques municipales dans une optique familiale». Dans Rapport annuel 2004-2005 sur la situation et les besoins des familles et des enfants : 5 bilans et perspectives , p. 166-203. Québec: Conseil de la famille et de l’enfance.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« [Le] bilan de la situation des familles et de l’action publique à leur égard ne serait pas complet sans un examen du milieu de vie des familles, abordé ici par le biais des politiques municipales. Les réformes récentes amènent les municipalités à devenir plus actives dans des secteurs qu’elles avaient jusqu’ici peu investis. Elles disposent de leviers d’action qui leur permettent d’agir sur les milieux de vie des familles. Le soutien gouvernemental à l’adoption de politiques en faveur des familles contribue à l’émergence graduelle d’une deuxième génération de politiques familiales. Quels sont les moyens et les conditions de leur mise en œuvre pour qu’elles correspondent aux besoins des familles contemporaines? Là encore, les enjeux sont d’envergure. » (p. 11 – introduction du rapport)

2. Méthode


Type de traitement des données :
Analyse thématique

3. Résumé


« À notre connaissance, il n’existe pas d’état de situation complet de l’action municipale réalisée depuis cette date à l’intention des familles. L’une des actions importantes réalisée par les municipalités consiste dans l’adoption ou dans la mise à jour d’énoncés de politiques et de plans d’action en matière familiale, dont on retrouve aujourd’hui deux générations. Nous ferons le point sur l’état d’avancement de ce mouvement d’adoption d’énoncés de politiques familiales municipales, sur les connaissances que nous avons des énoncés et sur le besoin de les développer. Les énoncés seront mis en relation avec les leviers d’action dont les municipalités disposent, en vue d’identifier dans quelle mesure l’ensemble des leviers d’action est pris en compte. Par la suite, quelques conditions seront identifiées dans le but de convaincre les nombreux Conseils municipaux qui n’en disposent pas de se doter de politiques familiales. » (p. 170)