L’intervention de soutien des services psychosociaux pour les parents qui vivent des situations difficiles

L’intervention de soutien des services psychosociaux pour les parents qui vivent des situations difficiles

L’intervention de soutien des services psychosociaux pour les parents qui vivent des situations difficiles

L’intervention de soutien des services psychosociaux pour les parents qui vivent des situations difficiless

| Ajouter

Référence bibliographique [3936]

Beaudoin, André, Brousseau, Michèle, Drapeau, Sylvie, Saint-Jacques, Marie-Christine, Simard, Marie, Turcotte, Daniel, Vachon, Jacques et Champoux, Lyne. 2005. L’intervention de soutien des services psychosociaux pour les parents qui vivent des situations difficiles. Québec: Université Laval, Centre de recherche JEFAR, Partenariat de recherche Jeunes et familles à risque.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« La recherche dont le présent document constitue la synthèse part de la reconnaissance de l’importance de la mobilisation des forces des parents dans l’intervention des services psychosociaux pour leur permettre de faire face aux situations difficiles auxquelles ils sont confrontés en lien avec la situation de leurs enfants. » (p. 1)

Questions/Hypothèses :
« Quels sont les principaux problèmes ou les situations difficiles des parents qui font l’objet d’une intervention? Dans quelle mesure les intervenants font-ils appel aux forces des parents dans leur intervention? Comment peut-on représenter les forces des parents au début de l’intervention, et comment ont-elles évolué douze mois plus tard? Les pratiques d’intervention sont-elles associées aux changements observés chez les parents entre les deux temps de mesure? » (p. 1)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
- 30 intervenants en CLSC et en Centres jeunesse;
- 129 parents ayant un enfant entre 18 mois et 11 ans.

Instruments :
- Guide d’entretien semi-directif;
- Questionnaires.

Type de traitement des données :
Analyse de contenu et analyse statistique

3. Résumé


« En définitive, malgré certaines critiques, l’approche centrée sur les forces est une perspective d’intervention qui peut avantageusement guider l’action auprès des familles en difficulté. L’identification des meilleurs modèles de pratique reste à faire. Les données de cette recherche indiquent que cette identification ne peut se faire sans prendre en considération les caractéristiques des parents, des enfants, de la famille et du milieu ainsi que les conditions organisationnelles dans lesquelles œuvrent les intervenants sans négliger pour autant leur engagement dans cette voie. » (p. 18)