La conciliation famille-travail dans les milieux de travail : faut-il plus d’interventions publiques

La conciliation famille-travail dans les milieux de travail : faut-il plus d’interventions publiques

La conciliation famille-travail dans les milieux de travail : faut-il plus d’interventions publiques

La conciliation famille-travail dans les milieux de travail : faut-il plus d’interventions publiquess

| Ajouter

Référence bibliographique [3876]

Carbonneau, Claudette. 2005. «La conciliation famille-travail dans les milieux de travail : faut-il plus d’interventions publiques». Dans Le travail tentaculaire : existe-t-il une vie hors du travail? , sous la dir. de Gilles Laflamme et Lapointe, Paul-André, p. 189-200. Québec: Les Presses de l’Université Laval.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Par ce texte, l’auteure souhaite « [...] partager des réflexions sur ce qui pourrait être de nouvelles règles collectives permettant de favoriser davantage la conciliation travail-famille. » (p. 189)

2. Méthode


Type de traitement des données :
Essai

3. Résumé


L’auteure aborde deux points. « D’abord, l’articulation travail-famille est bien plus qu’un problème individuel, voire un problème de femme. Il s’agit d’un problème social qui fait appel à la responsabilité de tous les acteurs, dont les syndicats, les entreprises et l’État. Cependant, et c’est mon deuxième point, si les entreprises sont au cœur de cette problématique, les transformations nécessaires dans les milieux de travail peinent à se concrétiser. Finalement, pour que cet écart, entre les besoins et les aspirations légitimes des travailleuses et des travailleurs et de leurs familles et la réalité des milieux de travail, se referme, de nouvelles règles sont essentielles et l’État a un rôle majeur à y jouer. » (p. 190)