Les représentations sociales de la grossesse à l’adolescence : des prises de position dominantes et d’autres... déstabilisantes

Les représentations sociales de la grossesse à l’adolescence : des prises de position dominantes et d’autres... déstabilisantes

Les représentations sociales de la grossesse à l’adolescence : des prises de position dominantes et d’autres... déstabilisantes

Les représentations sociales de la grossesse à l’adolescence : des prises de position dominantes et d’autres... déstabilisantess

| Ajouter

Référence bibliographique [3783]

Dufort, Francine, Boucher, Kathleen, Guilbert, Édith, Saint-Laurent, Louise et Fortin-Pellerin, Laurence. 2005. «Les représentations sociales de la grossesse à l’adolescence : des prises de position dominantes et d’autres... déstabilisantes ». Revue canadienne de santé mentale communautaire / Canadian Journal of Community Mental Health, vol. 24, no 1, p. 79-93.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Cette étude porte sur les représentations sociales de la grossesse à l’adolescence. » (p. 79)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
150 filles et garçons, âgés de 15 à 17 ans (18 focus groups)

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« Une analyse de contenu qualitative met en relief quatre dimensions (émotive, réflexive, psychobiologique et économico-sociale) et quatre prises de position (négative, positive, ambivalente, dynamique), autour desquelles s’organisent quatre types de significations accordées à la grossesse à l’adolescence : la grossesse-problème, la grossesse-projet, la grossesse-tension et la grossesse-pouvoir. Quelques avenues en matière de pratiques éducatives sont abordées, notamment l’importance d’aller au-delà des messages alarmistes, d’instaurer un dialogue ouvert avec et entre les jeunes et de tabler sur le soutien social et l’entraide. » (p. 79)