Le syndrome du bébé secoué

Le syndrome du bébé secoué

Le syndrome du bébé secoué

Le syndrome du bébé secoués

| Ajouter

Référence bibliographique [3753]

Fortin, Sylvie, Goulet, Céline et Lampron, Annie. 2005. «Le syndrome du bébé secoué ». Perspective infirmière, vol. 3, no 1, p. 29-37.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Faire la lumière sur le syndrome du bébé secoué (SBS) et sur ses effets afin de mieux prévenir cette forme de maltraitance des enfants.

Questions/Hypothèses :
« La compréhension de ce phénomène [le SBS] est donc essentielle pour prévenir et intervenir efficacement en amont du problème et devient ainsi fondamentale à l’élaboration de stratégies de prévention efficaces. » (p. 30)

2. Méthode


Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


« Phénomène saisissant, le syndrome du bébé secoué est une forme de maltraitance infantile reconnue depuis 30 ans. Si la gravité des conséquences chez les tout-petits est incontestable, la compréhension du phénomène est, au mieux, sommaire. En matière d’intervention, un choix s’impose : prévenir. Le phénomène du bébé secoué (SBS) représente le traumatisme crânien entraînant le taux de mortalité et de morbidité le plus élevé pour les enfants de moins d’un an. » (p. 29) Dans ce texte, on retrouve une définition de ce qu’est le SBS, puis une description des victimes et des agresseurs. Les auteures soulèvent notamment les mécanismes de production des lésions intracrâniennes, ainsi que les lésions secondaires non caractéristiques du SBS. Enfin, elles répertorient les différents symptômes et leur dépistage, ainsi que les séquelles et les conséquences tant pour les enfants que pour la famille avant de conclure avec une réflexion sur la prévention possible.