Enquête sur l’élargissement du rôle des pharmaciens et des pharmaciennes en matière de prévention des grossesses non planifiées dans la région de la Capitale-Nationale à l’automne 2004

Enquête sur l’élargissement du rôle des pharmaciens et des pharmaciennes en matière de prévention des grossesses non planifiées dans la région de la Capitale-Nationale à l’automne 2004

Enquête sur l’élargissement du rôle des pharmaciens et des pharmaciennes en matière de prévention des grossesses non planifiées dans la région de la Capitale-Nationale à l’automne 2004

Enquête sur l’élargissement du rôle des pharmaciens et des pharmaciennes en matière de prévention des grossesses non planifiées dans la région de la Capitale-Nationale à l’automne 2004s

| Ajouter

Référence bibliographique [3717]

Guilbert, Édith. 2005. Enquête sur l’élargissement du rôle des pharmaciens et des pharmaciennes en matière de prévention des grossesses non planifiées dans la région de la Capitale-Nationale à l’automne 2004. Beauport (Québec): Agence de développement de réseaux locaux de services de santé et de services sociaux de la Capitale-Nationale, Direction régionale de santé publique.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« La présente enquête visait donc à explorer auprès des pharmaciens et pharmaciennes de la région de la Capitale-Nationale leur intérêt, leur contribution actuelle et leur désir de contribution future en matière de prévention des grossesses non planifiées. » (p. 5)

2. Méthode


Instruments :
Questionnaire

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


« Depuis les vingt dernières années, le Québec enregistre une augmentation continue de son taux d’interruption volontaire de grossesse (IVG), lequel est devenu depuis 1997 le taux provincial le plus élevé au Canada [...]. » (p. 3) « Plusieurs types de professionnels sont engagés dans l’organisation des services de prévention de la grossesse non planifiée : les infirmiers et infirmières, les médecins ou encore les pharmaciens et pharmaciennes. Compte tenu que les pharmaciens du Québec sont des professionnels de la santé, formés en matière de pharmacopée contraceptive et qu’ils ont l’autorisation, depuis 2001, de délivrer la contraception orale d’urgence sans ordonnance médicale, il pourrait s’avérer intéressant qu’ils prennent une part plus active dans la prestation des méthodes contraceptives à la population. La connaissance de leur désir d’élargir leur rôle dans un domaine jusqu’à présent réservé à la profession médicale constitue une démarche préalable avant d’entamer des actions qui pourraient les engager davantage dans la prévention des grossesses non planifiées au Québec. » (p. 5)
Cette enquête porte sur l’intérêt des pharmaciens et des pharmaciennes, leur contribution actuelle et leur intention de contribution future dans la prévention des grossesses non planifiées.