Une approche longitudinale-expérimentale sur les effets des mesures d’éducation préscolaire sur le rendement scolaire des enfants de milieux défavorisés de Montréal

Une approche longitudinale-expérimentale sur les effets des mesures d’éducation préscolaire sur le rendement scolaire des enfants de milieux défavorisés de Montréal

Une approche longitudinale-expérimentale sur les effets des mesures d’éducation préscolaire sur le rendement scolaire des enfants de milieux défavorisés de Montréal

Une approche longitudinale-expérimentale sur les effets des mesures d’éducation préscolaire sur le rendement scolaire des enfants de milieux défavorisés de Montréals

| Ajouter

Référence bibliographique [3537]

Pagani, Linda, Ghosn, Youmna, Jalbert, Julie, Munoz, Milenka et Chamberland, Maude. 2005. «Une approche longitudinale-expérimentale sur les effets des mesures d’éducation préscolaire sur le rendement scolaire des enfants de milieux défavorisés de Montréal ». Education et francophonie, vol. XXXIII, no 2, p. 224-246.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« L’étude montréalaise sur le préscolaire en milieu défavorisé est une recherche longitudinale — expérimentale qui a débuté en 1997. Son objectif original visait à étudier l’impact du programme préscolaire, Opération Renouveau/Solidarité (OR), qui offre la prématernelle (quatre ans) à mi-temps et la maternelle (cinq ans) à temps plein aux enfants des milieux montréalais défavorisés. » (p. 227)

Questions/Hypothèses :
« Les objectifs visés étaient :
1- d’étudier le développement des enfants à travers quatre cohortes suivies annuellement;
2- de dépister les facteurs de risque et de protection reliés aux compétences scolaires et sociales;
3- d’étudier la relation entre l’école et la famille. » (p. 227)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
« Nous avons évalué plus de 2000 enfants provenant de familles défavorisées de la région montréalaise. » (p. 227)

Instruments :
« Les instruments utilisés incluaient un test de vocabulaire de la langue française, deux tests de connaissance des nombres, un questionnaire portant sur les comportements sociaux des enfants (complété par les enseignants et les parents), et les caractéristiques pédagogiques (techniques innovatrices, stratégies de gestion, stratégies d’appui, pratiques éducatives) utilisées par les enseignants du programme préscolaire. » (p. 227)

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


« Dans cet article, nous présentons certains résultats d’un programme de recherche longitudinale qui a débuté à la prématernelle. Dans la première section, nous discutons le volet longitudinal d’un programme inspiré de Head Start et implanté à la prématernelle auprès d’enfants résidant en milieu urbain. Nous examinons son influence sur la compétence linguistique d’enfants appartenant aux minorités ethniques. À la fin de la prématernelle, ces enfants présentent une plus grande amélioration de leur compétence linguistique que leurs pairs francophones. Malgré le maintien, à la fin de la maternelle, d’une différence intergroupe favorisant les enfants francophones, nous assistons à long terme à une poursuite de l’amélioration de la compétence linguistique des enfants des minorités ethniques telle qu’aucune différence n’est plus perceptible à la fin de la première année du primaire entre les deux groupes. Cette amélioration est en partie due aux efforts déployés par les parents et les enseignants de la prématernelle pour aider ces enfants à surmonter les défis de l’école. Dans la seconde section, nous discutons le volet expérimental du programme. L’impact positif d’un programme en préarithmétique implanté en prématernelle sur la connaissance des précurseurs en mathématiques et les résultats d’un programme d’enrichissement implanté à la maternelle sont alors exposés. Des programmes de prévention devraient être élaborés au préscolaire afin de parer les effets d’un statut socioéconomique faible (Case, Griffin & Kelly, 2001; Huston, 1994; McLoyd, 1998) et de briser le cycle de la transmission intergénérationnelle de la pauvreté (Rodgers, 1995). Montréal, l’une des villes les plus pauvres du Canada (Canadian Council on Social Development, 2000), représente un contexte urbain idéal pour la réalisation de ces efforts. Le but de cet article est de communiquer certaines conclusions d’un programme de recherche longitudinale implanté auprès d’enfants vivant dans les milieux défavorisés de Montréal. » (p. 225)