Relation entre les comportements interpersonnels des parents et des enseignants et des indices de santé mentale chez des adolescents

Relation entre les comportements interpersonnels des parents et des enseignants et des indices de santé mentale chez des adolescents

Relation entre les comportements interpersonnels des parents et des enseignants et des indices de santé mentale chez des adolescents

Relation entre les comportements interpersonnels des parents et des enseignants et des indices de santé mentale chez des adolescentss

| Ajouter

Référence bibliographique [3523]

Pelletier, Audrey. 2005. «Relation entre les comportements interpersonnels des parents et des enseignants et des indices de santé mentale chez des adolescents». Mémoire de maîtrise, Chicoutimi (Québec), Université du Québec à Chicoutimi, Département de psychologie.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Tout en visant à élargir les connaissances sur la théorie de l’autonomie […], la présente recherche a pour principal objectif d’étudier la relation entre trois dimensions de comportements interpersonnels des parents et des enseignants à l’égard des adolescents et la dépression, l’anxiété et l’estime de soi. Les trois comportements interpersonnels évalués dans cette étude sont le soutien à l’autonomie, à la compétence et à l’affiliation sociale. » (p. ii)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
« Au total, une population de 136 jeunes âgés entre 14 et 18 ans provenant d’une école secondaire publique de Saguenay […]. » (p. ii)

Instruments :
- Version française et abrégée de l’Échelle des comportements interpersonnels – perception des parents et des enseignants (ÉCI – perception des parents et des enseignants; Otis & Pelletier, 2000);
- Inventaire de dépression chez l’enfant (Moor & Mack, 1982);
- Revised Children’s Manifest Anxiety scale (Cyr Wright, & Thériault, 1996);
- Échelle d’Estime de Soi (EES; Vallières & Vallerand, 1990).

Types de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


« De façon générale, les résultats révèlent que le soutien à l’autonomie, à la compétence et à l’affiliation sociale est associé négativement à la dépression. Les résultats font également ressortir que seule l’affiliation sociale en provenance des enseignants est corrélée négativement à l’anxiété. De plus, le soutien à la compétence et à l’affiliation sociale provenant des deux sources interpersonnelles, soient les parents et les enseignants, est associé positivement à l’estime de soi. Toutefois, la présente étude ne permet pas de statuer sur une différence entre le soutien offert par les parents et celui des enseignants à l’égard des adolescents. Finalement, des analyses de régression d’inclusion et d’exclusion pas à pas permettent de déterminer les plus importants prédicteurs des trois dimensions des comportements interpersonnels sur la santé mentale des adolescents. » (p. iii)