Soutien social et émergence du sentiment d’efficacité parentale : une étude pilote de la contribution du programme ÉcoFamille

Soutien social et émergence du sentiment d’efficacité parentale : une étude pilote de la contribution du programme ÉcoFamille

Soutien social et émergence du sentiment d’efficacité parentale : une étude pilote de la contribution du programme ÉcoFamille

Soutien social et émergence du sentiment d’efficacité parentale : une étude pilote de la contribution du programme ÉcoFamilles

| Ajouter

Référence bibliographique [3427]

Sinclair, Francine et Naud, Jacques. 2005. «Soutien social et émergence du sentiment d’efficacité parentale : une étude pilote de la contribution du programme ÉcoFamille ». Santé Mentale au Québec, vol. 30, no 2, p. 193-208.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Le présent article a pour objectif de présenter, dans ses grandes lignes, le programme de soutien ÉcoFamille, qui vise l’augmentation du sentiment de compétence chez des parents de jeunes enfants. Il veut faire état à la fois de l’intérêt des parents à participer à ce type de programme et de la contribution d’ÉcoFamille au développement du sentiment d’efficacité individuelle et collective parentale. » (p. 194)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
28 parents (dont 23 mères), divisés en trois groupes

Instruments :
- Échelle d’appréciation des parents (ÉAP, Gagnon, 1998)
- Échelle de provisions sociales parentales (Naud et Sinclair, 2003)

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


« Cet article examine la contribution du programme de soutien ÉcoFamille, à l’émergence du sentiment d’efficacité chez des parents de jeunes enfants. Les propositions pratiques du programme sont posées en termes d’illustrations et d’analyse de la diversité dynamique, plutôt qu’en termes de solutions à des problèmes. Suivant la participation au programme, les analyses non paramétriques, sur les résultats à l’Échelle de provisions sociales des parents, montrent une augmentation significative du niveau d’intégration sociale, de la réassurance sur les compétences, de même que sur les dimensions guidance et sentiment de compétence parentale. La discussion aborde l’importance pour l’intervention, de miser sur le potentiel adaptatif, individuel et collectif, plutôt que de proposer des solutions limitées et spécifiques à des problèmes. » (p. 193)