Articulation de la compétence parentale et de la compétence médicale autour de l’enfant adopté à l’étranger présentant un problème de santé

Articulation de la compétence parentale et de la compétence médicale autour de l’enfant adopté à l’étranger présentant un problème de santé

Articulation de la compétence parentale et de la compétence médicale autour de l’enfant adopté à l’étranger présentant un problème de santé

Articulation de la compétence parentale et de la compétence médicale autour de l’enfant adopté à l’étranger présentant un problème de santés

| Ajouter

Référence bibliographique [3416]

St-Pierre, Julie. 2005. «Articulation de la compétence parentale et de la compétence médicale autour de l’enfant adopté à l’étranger présentant un problème de santé». Mémoire de maîtrise, Montréal, Université de Montréal, Département d’anthropologie.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Le présent travail de recherche a été élaboré afin d’éclairer certaines difficultés rencontrées par les médecins de la clinique Santé-Accueil de l’Hôpital Ste-Justine face aux exigences élevées des parents qui les consultent pour leurs enfants qui ont été adoptés à l’étranger et qui présentent un problème de santé. [...] L’objectif visé par notre investigation consiste à situer le rapport clinique comme faisant partie de l’ensemble des interactions sociales à partir desquelles se forge le sentiment de compétence du parent auprès de l’enfant. » (pp. 1-2)

Questions/Hypothèses :
« La question que nous adressons porte sur la compréhension de la maladie de l’enfant telle qu’elle est vécue par les parents adoptants dans le contexte particulier qui caractérise cette forme d’accession à la parentalité. » (p. 1)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
« Une série d’observations sur les relations entre les parents et le pédiatre à l’intérieur de la rencontre clinique a été réalisée auprès des trois médecins consultants collaborant à cette recherche. » (p. 5)
« La deuxième phase de la recherche s’est réalisée à travers [des entrevues semi-dirigées avec] douze familles ayant adopté des enfants à l’étranger et ayant dû faire face à un problème de santé. Ces douze familles ont été réparties en deux groupes préalablement définis, après avoir été choisies par tirage au sort parmi celles présélectionnées par les médecins traitants. Le critère de sélection était essentiellement l’absence ou la présence d’un diagnostic requis soit, pour le groupe 1, un diagnostic de primo-infection tuberculeuse et, pour le groupe 2, un problème de comportement ou de développement. » (p. 5)
« [L]a liste de discussion EFA-Santé (adoptionfa-santé@yahoogroupes.fr) a constitué une troisième source d’information. Cette liste regroupe des parents d’origine française (et certains Québécois) ayant adopté à l’international des enfants présentant des problèmes de santé. » (p. 8)

Instruments :
Guide d’entrevues semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« La configuration familiale particulière engendrée par le phénomène de l’adoption internationale offre un terrain nouveau et peu connu sur lequel se pencher. Les éléments spécifiques à ce mode de constitution de la famille font que ceux qui la choisissent sont tous sujets à l’évaluation de la société (à travers un professionnel désigné) pour acquérir le statut de parent potentiel. Cette« confirmation sociale » obligatoire de la compétence parentale est intégrée par le parent comme étant au coeur même de ce qui fait le succès ou non de l’adoption. Cette idéologie sur la compétence nécessaire du parent est mise au centre d’une série de comportements liés à l’acquisition de celle-ci et influence directement le rapport des adoptants aux différents acteurs de la sphère publique. Partant d’un tel constat, il est intéressant d’observer quels types de relations pourront se nouer entre le parent adoptant et le pédiatre autour de l’enfant adopté à l’étranger présentant un problème de santé. À partir d’observations faites en clinique d’adoption et d’entretiens réalisés auprès de familles adoptives fréquentant la clinique Santé-Accueil de l’Hôpital Ste-Justine, cette étude explore comment les parents adoptants se représentent la maladie et comment cette représentation est influencée par la trajectoire particulière de l’adoption. Les résultats de l’analyse effectuée viennent démontrer la nature identitaire que détient la rencontre clinique pour ces parents. Par conséquent, la recherche d’une approche alternative visant la coopération du pédiatre et des parents s’avère fondamentale en médecine de l’adoption internationale afin de renforcer l’alliance thérapeutique. » (résumé)