The Effects of Family and Neighbourhood Characteristics on the School Performance of Children of Immigrants in Canada

The Effects of Family and Neighbourhood Characteristics on the School Performance of Children of Immigrants in Canada

The Effects of Family and Neighbourhood Characteristics on the School Performance of Children of Immigrants in Canada

The Effects of Family and Neighbourhood Characteristics on the School Performance of Children of Immigrants in Canadas

| Ajouter

Référence bibliographique [3369]

Vasavithasan, Sugirtha. 2005. «The Effects of Family and Neighbourhood Characteristics on the School Performance of Children of Immigrants in Canada». Rapport de recherche, Montréal, Université McGill, Département d’études intégrées en sciences de l’éducation

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Ce document a pour « but de cerner les répercussions du revenu familial et du débordement du capital humain au niveau du voisinage sur les résultats aux tests des enfants de parents immigrants, en utilisant comme groupe témoin les enfants de parents nés au Canada. » (p. iii)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
« Le présent document recourt aux données provenant de quatre cycles (1994-1995 à 2001-2002) de l’Enquête longitudinale nationale sur les enfants et les jeunes (ELNEJ) [...] » (p. iii)
L’échantillon final non pondéré est composé de 9 591 enfants d’âge scolaire, dont 1 267 sont issus d’une famille immigrante (p. 22).

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


« Le revenu réel et le revenu permanent se sont tous deux avérés positivement et significativement liés aux résultats et aux tests de mathématiques et à la performance scolaire globale des enfants de parents nés au Canada et [d’]enfants de parents immigrants. Deux sources de débordement du capital humain au niveau du voisinage ont également été examinées : les modèles de fonctionnement et les pairs. Il a été démontré que la faible moyenne du rendement scolaire chez les adultes du voisinage n’est pas corrélée à des résultats plus faibles aux tests et à une plus faible performance scolaire globale, tant chez les enfants d’immigrants que chez les enfants de parents nés au Canada. La qualité des pairs, mesurée selon la moyenne des résultats aux tests de mathématiques des enfants du voisinage de l’enfant est positivement et significativement liée aux résultats aux tests de mathématiques des enfants dans les deux groupes d’enfants. Le présent document propose des explications aux différences dans les répercussions des caractéristiques familiales et du voisinage sur les enfants de parents immigrants par comparaison à celles sur des enfants de parents nés au Canada. » (p. iii)