Enquête sur la situation de l’allaitement maternel en Estrie

Enquête sur la situation de l’allaitement maternel en Estrie

Enquête sur la situation de l’allaitement maternel en Estrie

Enquête sur la situation de l’allaitement maternel en Estries

| Ajouter

Référence bibliographique [3310]

Bell, Linda, Moutquin, Jean-Marie, Royer, Francine, St-Cyr-Tribble, Denise, Yergeau, Éric et Larocque, Marielle. 2006. Enquête sur la situation de l’allaitement maternel en Estrie. Sherbrooke: Université de Sherbrooke, Faculté de médecine et des sciences de la santé, École des sciences infirmières.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Le but de la présente étude est de documenter les taux et la durée de l’allaitement de même que les facteurs associés à sa poursuite chez les femmes en Estrie.» (p. 4)
«Les objectifs spécifiques visés par la recherche sont :
1] de mesurer le taux d’allaitement à la naissance, à la sortie de l’hôpital, à un, deux, trois, quatre, cinq et six mois;
2] d’identifier les facteurs qui favorisent l’allaitement au cours du séjour à l’Unité de maternité du CHUS
3] d’identifier les facteurs qui favorisent la poursuite de l’allaitement au cours des six premiers mois de vie de l’enfant;
4] d’identifier les principaux facteurs évoqués par les mères pour cesser l’allaitement au cours des six premiers mois;
5] d’identifier les interventions jugées favorables au soutien de l’allaitement par les mères;
6] d’identifier les principales ressources utilisées par les mères allaitantes;
7] d’estimer la force de la relation entre certains facteurs (personnels, liés à l’enfant, familiaux et socio-économiques) et la durée de l’allaitement.» (pp. 15-16)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
272 mères ayant donné naissance au Centre hospitalier de l’Université de Sherbrooke (CHUS) et ayant allaité leur bébé

Instruments :
Questionnaire postal

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


Les résultats de l’étude ont établi chez les mères participantes «[...] un taux d’allaitement de 67,3% à trois mois et de 47,4% à six mois. Le fait que le lait maternel est bon pour la santé du bébé constitue la principale motivation à allaiter. Les résultats indiquent également que moins de 10% des enfants reçoivent exclusivement du lait maternel au cours des six premiers mois de leur vie. Les principaux motifs évoqués par les mères pour mettre fin à leur allaitement sont en lien avec des problèmes lors de l’allaitement, un enfant ayant de la difficulté à boire et la fatigue. Un peu plus du quart des mères (27,9%) ayant cessé d’allaiter au moment de l’enquête l’ont fait au cours de la première semaine de vie de l’enfant. Les mères plus âgées, ayant une intention ferme d’allaiter, une expérience antérieure d’allaitement, qui ne sont pas de retour au travail à six mois et ayant donné naissance à une fille sont plus susceptibles d’allaiter encore à six mois.» (p. 4)