La surdité vue de près

La surdité vue de près

La surdité vue de près

La surdité vue de prèss

| Ajouter

Référence bibliographique [3177]

Dubuisson, Colette et Grimard, Christiane. 2006. La surdité vue de près. Sainte-Foy (Québec): Presses de l’Université du Québec.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« En décrivant les perceptions et le vécu des Sourds et de leurs proches, particulièrement en termes de communication et de langue, les auteures souhaitent donner aux parents entendants d’un enfant sourd la possibilité de mieux comprendre le vécu de leur enfant (famille, enfance, école, travail, etc.). » (quatrième de couverture)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’échantillon était composé de 27 répondants, dont six (6) parents d’enfants sourds, quinze (15) personnes sourdes qui ont fait l’expérience de la vie en pensionnat et six (6) personnes sourdes « qui ont vécu l’intégration scolaire avec plus ou moins de bonheur » (p. 11).

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu
Réflexion critique

3. Résumé


Les trois premières parties du livre sont réservées à l’analyse du discours de parents d’enfants sourds (première partie), de personnes sourdes qui ont fait l’expérience de la vie en pensionnat (deuxième partie) et de personnes sourdes « [...] qui ont vécu l’intégration scolaire avec plus ou moins de bonheur » (p. 11) (troisième partie). « Dans la quatrième et dernière partie, qui comporte trois chapitres [les chapitres 11 à 13], nous présentons une synthèse des trois parties précédentes. Nous y abordons l’adaptation à la surdité et les choix auxquels les parents doivent faire face. À la lumière des récits de vie de nos participants, nous montrons tout d’abord qu’il n’y a pas de solution universelle ou miraculeuse pour s’adapter à la surdité (chapitre 11). Nous abordons ensuite la question des choix que, selon nous, les parents devraient éviter de faire. En particulier, nous tentons de montrer que la dichotomie oralisme/gestualisme est un cadre de référence trop tranché pour bien répondre aux besoins des enfants sourds (chapitre 12). Nous terminons en tentant de rappeler les aspects à considérer pour les choix que les parents seront amenés à faire (chapitre 13). » (p. 11)