Formal Service Practitioners’ Views of Family Caregivers’ Responsibilities and Difficulties

Formal Service Practitioners’ Views of Family Caregivers’ Responsibilities and Difficulties

Formal Service Practitioners’ Views of Family Caregivers’ Responsibilities and Difficulties

Formal Service Practitioners’ Views of Family Caregivers’ Responsibilities and Difficultiess

| Ajouter

Référence bibliographique [3106]

Guberman, Nancy, Lavoie, Jean-Pierre, Pépin, Jacinthe, Lauzon, Sylvie et Montejo, Maria-Elisa. 2006. «Formal Service Practitioners’ Views of Family Caregivers’ Responsibilities and Difficulties ». Revue canadienne du vieillissement / Canadian Journal on Aging, vol. 25, no 1, p. 43-53.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Cet article porte sur les représentations des intervenants concernant les responsabilités, difficultés et besoins de soutien des proches aidants. » (p. 43)
« The major study goal reported in this article was to identify home care practitioners’ understandings of caregivers’ responsibilities, difficulties, and need for support. » (pp. 44-45)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
« [Cet article] se base sur une étude menée au Québec auprès de 55 intervenantes et [de] 10 gestionnaires de services à domicile de 10 CLSC de milieux urbain, rural et métropolitain. (L’utilisation du féminin traduit le fait que les groupes étaient constitués majoritairement de femmes.) L’étude, de type qualitatif, recourait à des journaux de bord hebdomadaires remplis par les répondantes indiquant chaque contact avec une proche aidante et à des entretiens semi-dirigés. » (p. 43)

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« L’analyse a fait ressortir que les intervenantes voient surtout le travail instrumental et clinique effectué par les aidantes, évacuant la dimension familiale ou conjugale du lien entre l’aidante et son parent. Malgré leur constat que les aidantes subissent de nombreuses répercussions négatives de leur engagement, une majorité des intervenantes s’attendent à ce que les aidantes assument un rôle d’aide soignante. Notre analyse offre une explication à cette contradiction apparente en examinant les valeurs des intervenantes concernant la responsabilité des familles eu égard à l’aide et aux soins aux proches. » (p. 43)