Concomitance de violence conjugale et de mauvais traitements envers les enfants : points de vue des intervenants et intervenantes de la protection de la jeunesse sur le phénomène et l’intervention auprès des familles. Rapport de recherche

Concomitance de violence conjugale et de mauvais traitements envers les enfants : points de vue des intervenants et intervenantes de la protection de la jeunesse sur le phénomène et l’intervention auprès des familles. Rapport de recherche

Concomitance de violence conjugale et de mauvais traitements envers les enfants : points de vue des intervenants et intervenantes de la protection de la jeunesse sur le phénomène et l’intervention auprès des familles. Rapport de recherche

Concomitance de violence conjugale et de mauvais traitements envers les enfants : points de vue des intervenants et intervenantes de la protection de la jeunesse sur le phénomène et l’intervention auprès des familles. Rapport de recherches

| Ajouter

Référence bibliographique [3040]

Lavergne, Chantal, Turcotte, Daniel, Damant, Dominique, Chamberland, Claire, Jacob, Marie et Ménard, Suzanne. 2006. Concomitance de violence conjugale et de mauvais traitements envers les enfants : points de vue des intervenants et intervenantes de la protection de la jeunesse sur le phénomène et l’intervention auprès des familles. Rapport de recherche. Montréal: Institut de recherche pour le développement social des jeunes.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« [L]a recherche visait à documenter les quatre aspects suivants :
1) les représentations qu’ont les intervenants des situations de concomitance [de violence conjugale et de mauvais traitements envers les enfants] et des besoins des familles aux prises avec ce problème;
2) les pratiques d’intervention et de collaboration intersectorielle mises en œuvre dans ce type de cas;
3) les facteurs qui, du point de vue des intervenants, influencent l’intervention et la collaboration intersectorielle dans ces cas; et
4) le portrait des familles tel qu’il se dégage d’une analyse de dossiers ainsi que des décisions et actions prises par les intervenants. » (p. 2)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
- Échantillon : « Au total, 43 personnes volontaires ont été rencontrées en entrevue [...] » (p. 15);
- Matériau : dossiers d’enfants suivis par la protection de la jeunesse.

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« Ce rapport rend compte des résultats d’une étude qualitative portant sur les points de vue d’intervenants et d’intervenantes de la protection de la jeunesse sur leurs pratiques d’intervention dans les situations familiales des enfants signalées où il y a présence de violence conjugale. [...] » (pp. 1-2) « Concernant les liens entre la violence conjugale et les mauvais traitements envers les enfants, il ressort que les intervenants tendent à se représenter ces problématiques comme étant souvent reliées entre elles. La violence conjugale est envisagée comme un problème pouvant affecter négativement l’enfant sur les plans émotionnel, physique ou psychologique parce qu’il est victime d’abus de la part des parents, en particulier de la figure paternelle qui est aussi l’agresseur dans la relation conjugale, et aussi du fait qu’il est témoin de la violence subie principalement par la mère. » (p. 100)