Interventions auprès des parents de jeunes présentant un TDAH

Interventions auprès des parents de jeunes présentant un TDAH

Interventions auprès des parents de jeunes présentant un TDAH

Interventions auprès des parents de jeunes présentant un TDAHs

| Ajouter

Référence bibliographique [2990]

Massé, Line, Lanaris, Catherine et Couture, Caroline. 2006. «Interventions auprès des parents de jeunes présentant un TDAH». Dans Trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité. Soigner, éduquer, surtout valoriser , sous la dir. de Nicole Chevalier, Guay, Marie-Claude, Achim, André, Lageix, Philippe et Poissant, Hélène, p. 255-280. Québec: Presses de l’Université du Québec.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Après avoir sommairement décrit le rationnel et les principales composantes des PEHP [programmes d’entraînement aux habiletés parentales], ce chapitre expose les effets bénéfiques associés à ce type d’intervention. Par la suite, les différents facteurs qui influencent les résultats des PEHP sont présentés. Ils sont regroupés selon trois domaines : 1) les variables liées au programme (composantes, implantations, format, etc.), 2) les variables liées aux enfants TDAH et 3) les variables liées à leurs parents. En guise de conclusion, des recommandations pour l’amélioration de ces programmes et des pistes de recherches futures sont proposées. » (p. 256)

2. Méthode


Types de traitement des données :
Essai

3. Résumé


« Un consensus se dégage, tant dans les milieux cliniques que scientifiques, sur la nécessité de traitements combinés et adaptés selon l’âge, le type de TDAH et les autres problèmes présentés par l’enfant. Outre la médication, parmi les interventions les plus recommandées, on retrouve l’intervention directe auprès des parents de ces jeunes, en particulier les programmes d’entraînement aux habiletés parentales (PEPH). L’efficacité de ces programmes est très bien documentée au plan empirique. Dans ces nombreuses études, des effets positifs sont observés tant sur les comportements des enfants que sur ceux de leurs parents. On rapporte aussi des effets bénéfiques à d’autres plans, entre autres sur le stress parental et les comportements de l’enfant à l’école. La plupart des programmes relevés s’inspirent des principes de l’apprentissage social et enseignement aux parents des techniques de modification de comportement. » (pp. 255-256)