La réussite scolaire des jeunes des communautés noires au secondaire

La réussite scolaire des jeunes des communautés noires au secondaire

La réussite scolaire des jeunes des communautés noires au secondaire

La réussite scolaire des jeunes des communautés noires au secondaires

| Ajouter

Référence bibliographique [2985]

McAndrew, Marie. 2006. La réussite scolaire des jeunes des communautés noires au secondaire. Montréal: Université de Montréal, Immigration et métropoles.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« [Selon les auteurs, il] est essentiel que la question de la réussite éducative soit désormais au cœur du débat relatif à l’intégration scolaire des populations issues de l’immigration et que la situation des élèves des communautés noires apparaît suffisamment préoccupante pour justifier un soutien accru à leur réussite, d’abord et avant tout au secteur français, mais aussi dans certaines écoles de langue anglaise. » (pas de numéro de page)

Questions/Hypothèses :
« Comment ces parents obtiendront-ils les ressources pour faire ce travail de longue haleine et exiger des comptes du système quant à la réussite de leurs enfants?
Comment gagneront-ils l’écoute réelle du système scolaire alors qu’eux-mêmes et leurs enfants sont réduits à l’inégalité à l’école comme dans le reste de la société?
Comment ces parents trouveront-ils des alliés parmi les autres parents et au sein des instances parentales des commissions scolaires pour appuyer la participation des communautés noires aux processus décisionnels?
Et finalement, comment les parents s’organiseront-ils pour que l’école progresse vers son incontournable« transformation » en identifiant les pratiques de discrimination et de racisme qui perdurent en ses murs? » (pas de numéro de page)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
6 700 élèves des communautés noires (cohortes 1994, 1995, 1996) fréquentant les secteurs français (87 %) et anglais (13 %) (pas de numéro de page)

Types de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


« Cette recherche apporte une contribution importante au mouvement pour l’égalité et la justice sociale à l’école en chiffrant une réalité soupçonnée depuis longtemps dans les communautés noires et les milieux progressifs. Par ailleurs, elle souligne sans équivoque le rôle collectif des parents des communautés noires dans la connaissance des problèmes et dans la recherche de solutions. Cette recherche indique donc aux parents en général, et ceux des communautés noires en particulier, à leurs associations et au système scolaire qu’ils devront revoir la nature de leur rapport. » (pas de numéro de page)