Plan d’action gouvernemental en matière de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Concilier liberté et justice sociale : un défi pour l’avenir

Plan d’action gouvernemental en matière de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Concilier liberté et justice sociale : un défi pour l’avenir

Plan d’action gouvernemental en matière de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Concilier liberté et justice sociale : un défi pour l’avenir

Plan d’action gouvernemental en matière de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Concilier liberté et justice sociale : un défi pour l’avenirs

| Ajouter

Référence bibliographique [2905]

Québec. Ministère de l’Emploi, de la Solidarité sociale et de la Famille. 2006. Plan d’action gouvernemental en matière de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Concilier liberté et justice sociale : un défi pour l’avenir. Québec: Gouvernement du Québec, Ministère de l’Emploi, de la Solidarité sociale et de la Famille.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Pour la première fois, le Québec se dote d’un plan d’action visant à lutter contre la pauvreté. » (p. 9) Ainsi, ce document vise à présenter le Plan d’action gouvernemental en matière de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, Concilier liberté et justice sociale : un défi pour l’avenir. Il « [...] permettra un meilleur exercice des droits et responsabilités de chacun. Il vise à donner à tous une égalité des chances dans la vie. Le plan d’action constituera une base solide, sur laquelle pourront s’appuyer les engagements de tous les partenaires associés à cette démarche collective. » (p. 9)

2. Méthode


Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


« Le Plan d’action gouvernemental en matière de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale s’inscrit dans une vision d’ensemble du rôle que nous devons collectivement jouer, pour venir en aide aux plus démunis et aux plus vulnérables. Cette vision d’ensemble est présentée dans la première partie du présent document. Ce Plan d’action prend la forme d’un ensemble de mesures, représentant 2,5 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années, regroupées dans la deuxième partie du document. [...] La troisième partie du document explique comment le gouvernement entend déployer ces différentes mesures et y intégrer les initiatives prises par l’ensemble des ministères. Ce déploiement et cette intégration seront articulés autour de quatre grands axes, soit : améliorer le bien-être des personnes en situation de pauvreté; prévenir la pauvreté et l’exclusion sociale; favoriser l’engagement de l’ensemble de la société; assurer la cohérence et la constance de l’action. » (p. 9)