Le profil et l’évaluation des parents dont les enfants ont été agressés sexuellement

Le profil et l’évaluation des parents dont les enfants ont été agressés sexuellement

Le profil et l’évaluation des parents dont les enfants ont été agressés sexuellement

Le profil et l’évaluation des parents dont les enfants ont été agressés sexuellements

| Ajouter

Référence bibliographique [284]

Cyr, Mireille, Zuk, Stéphanie et Payer, Mylène. 2011. «Le profil et l’évaluation des parents dont les enfants ont été agressés sexuellement». Dans L’agression sexuelle envers les enfants. Tome 1 , sous la dir. de Martine Hébert, Cyr, Mireille et Tourigny, Marc, p. 253-302. Québec: Presses de l’Université du Québec.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Les auteures visent à faire «[…] la synthèse des connaissances actuellement disponibles sur les caractéristiques des parents dont l’enfant a été agressé sexuellement, sur les réactions psychologiques, sur le soutien ainsi que sur la traumatisation secondaire vécue par ces parents à la suite du dévoilement de l’agression sexuelle de leur enfant.» (p. 254)

2. Méthode


Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


«Les résultats des recherches que nous avons présentés ont montré que les parents d’enfants victimes d’agression sexuelle ne constituent pas un groupe homogène. En effet, leur réaction au dévoilement et leur capacité à fournir du soutien à leur enfant varient considérablement.» (p. 262) «[L]es diverses modalités qui devraient faire l’objet d’une évaluation lors des premières rencontres avec les parents, afin de mieux cerner leurs profil, leurs besoins et leur capacité à soutenir leur enfant qui a subi une agression sexuelles.» (p. 266) ont aussi été abordées. «Cette recension d’écrits repose presque exclusivement sur des connaissances accumulées sur des mères d’enfants agressés sexuellement ; c’en est une limite importante. […] Il ne fait aucun doute que les pères non agresseurs ont des profils variés et, conséquemment, des besoins de traitement particuliers. À défaut de pouvoir mieux cerner ces besoins particuliers, l’évaluation proposée dans ce chapitre devrait jeter des bases solides pour mieux cerner le vécu et les besoins de ces pères.» (p. 285)