La sensibilité maternelle, la dépression maternelle, le contexte de risque social et la relation d’attachement désorganisée

La sensibilité maternelle, la dépression maternelle, le contexte de risque social et la relation d’attachement désorganisée

La sensibilité maternelle, la dépression maternelle, le contexte de risque social et la relation d’attachement désorganisée

La sensibilité maternelle, la dépression maternelle, le contexte de risque social et la relation d’attachement désorganisées

| Ajouter

Référence bibliographique [2754]

Bouchard, Caroline. 2007. «La sensibilité maternelle, la dépression maternelle, le contexte de risque social et la relation d’attachement désorganisée». Thèse de doctorat, Trois-Rivières, Université du Québec à Trois-Rivières, Département de psychologie.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Cette thèse vise [...] à regarder trois variables simultanément avec la relation d’attachement désorganisée : le contexte de risque social, la sensibilité maternelle et la chronicité des symptômes cliniques de dépression maternelle. Elle vise également à examiner individuellement chacun de ses [sic] facteurs en lien avec l’attachement désorganisé.» (p. II)

Questions/Hypothèses :
«Hypothèse 1 : Il est prévu qu’un lien significatif, inversement proportionnel, soit observé entre la sensibilité maternelle et la désorganisation de l’attachement.
Question 1 : Est-ce que les comportements d’extrême insensibilité maternelle à l’échelle du TCCM prédiront davantage la relation d’attachement désorganisée?
Hypothèse 2 : Il est prévu qu’un lien significatif soit observé entre la chronicité de la dépression et la désorganisation de l’attachement.
Question 2 : De quelle façon la considération des faibles scores sur l’échelle de dépression peut nuancer les résultats obtenus en ce qui concerne l’attachement désorganisé?
Hypothèse 3 : Il est prévu qu’un lien significatif soit observé entre le risque psychosocial (mères adolescentes vs mères adultes) et la désorganisation de l’attachement.
Question 3 : Est-il possible d’utiliser les trois catégories de facteurs afin de créer un modèle de prédiction de la désorganisation de l’attachement chez le nourrisson?» (p. 68)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
104 dyades mère-enfant dont 74 dyades de mères adolescentes de 20 ans et moins et 30 dyades de mères adultes

Instruments :
Procédure de Situation Étrangère (SE)
Tri-de-cartes de sensibilité maternelle (TCCM)
Échelle de dépression CES-D

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


Cette étude s’intéresse à un type d’attachement mère-enfant intégré dans les années 1990 à la théorie de l’attachement - l’attachement désorganisé - et que la littérature relie à plusieurs psychopathologies de l’enfance et de l’âge adulte. Plus particulièrement, l’auteure s’intéresse aux facteurs qui pourraient contribuer au développement de ce type d’attachement. Les résultats de son étude révèlent que «[...] les comportements de sensibilité maternelle sont liés à la relation d’attachement désorganisée ainsi que le contexte de risque psychosocial. Aucun lien n’a été observé entre les symptômes cliniques de dépression maternelle et la désorganisation. Les résultats, basés sur des analyses de régression logistique, indiquent que l’association des comportements de sensibilité maternelle et du contexte de risque social prédit la relation d’attachement désorganisée.» (p. II)