Représentations sociales des parents et des enseignants du secondaire à propos des compétences transversales

Représentations sociales des parents et des enseignants du secondaire à propos des compétences transversales

Représentations sociales des parents et des enseignants du secondaire à propos des compétences transversales

Représentations sociales des parents et des enseignants du secondaire à propos des compétences transversaless

| Ajouter

Référence bibliographique [274]

Deslandes, Rollande, Joyal, France et Rivard, Marie-Claude. 2011. «Représentations sociales des parents et des enseignants du secondaire à propos des compétences transversales ». Revue des sciences de l’éducation, vol. 37, no 2, p. 403-422.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«L’étude visait à identifier les représentations sociales de parents et d’enseignants à propos des compétences transversales, et à mettre en lumière les liens entre ces représentations et les actions éducatives et pédagogiques entreprises avec les adolescents.» (p. 403)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Provenant de la «[…] Commission scolaire Chemin-du-Roy […], cinq parents ont répondu à l’appel, […] les six enseignants en éducation physique et à la santé ont été recrutés grâce à la collaboration d’un responsable d’une discipline au secondaire.» (p. 411)

Instruments :
Guide d’entrevue de groupe

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


Selon les auteures, «[…] il ressort que les cinq parents et les six enseignants participants avaient des représentations sociales diversifiées à propos des compétences transversales. Le manque de compréhension de la nature et de la visée de ce concept apparaît au cœur du problème. Les pratiques des parents en matière de développement des compétences transversales ont trait à l’écoute, aux discussions, aux encouragements et à la mise en place d’occasions pour apprendre. Quant aux pratiques des enseignants, elles font référence à des allant-de-soi présents dans les activités proposées en cours d’éducation physique. Leurs préoccupations en matière d’évaluation des compétences transversales et, en amont, leur capacité à guider leurs élèves dans le développement de ces mêmes compétences semblent tout aussi variées.» (p. 418) «Une meilleure compréhension du concept de compétences transversales et une meilleure communication entre ces deux groupes constituent des pistes prometteuses pour une plus grande cohésion dans les actions pédagogiques et éducatives menées auprès des adolescents.» (p. 403)