Perception of the Birth Experience and its Relationship to Early Postpartum Parenting

Perception of the Birth Experience and its Relationship to Early Postpartum Parenting

Perception of the Birth Experience and its Relationship to Early Postpartum Parenting

Perception of the Birth Experience and its Relationship to Early Postpartum Parentings

| Ajouter

Référence bibliographique [2731]

Bryanton, Janet- A. 2007. «Perception of the Birth Experience and its Relationship to Early Postpartum Parenting». Thèse de doctorat, Montreal, Université McGill, École des sciences infirmières.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«La présente étude visait à examiner les relations entre les perceptions des femmes quant à leurs expériences d’accouchement et leur comportement parental du postpartum précoce et à déterminer les facteurs qui prédisent l’expérience de naissance.» (p. viii)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
652 femmes et leurs nouveau-nés de l’Île-du-Prince-Édouard ainsi que leurs dossiers médicaux

Instruments :
Questionnaires auto-administrés

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


Cette étude sur l’expérience d’accouchement des femmes et leur comportement post-natal a révélé que «[...] les perceptions des femmes quant à leurs expériences de l’accouchement n’étaient pas prédictives de cinq des comportements/indicateurs parentaux à un mois du post-partum : feeding score (représentant l’attachement et l’interaction ’responsiveness’), allaitement exclusif, protection du danger, et perception maternelle de la santé de l’enfant et de son contentement (santé de l’enfant). Des 20 prédicteurs des perceptions de la femme quant à son accouchement, les plus forts étaient : type d’accouchement; degré de conscience, relaxation, et contrôle; aide et support du partenaire; et être ensemble avec l’enfant après l’accouchement. [...] La plupart des femmes, mme [sic] celles ayant eu des expeériences [sic] négatives, avaient des comportements parentaux efficaces à un mois du postpartum. La plupart des facteurs qui prédisent la qualité de l’expérience d’accouchement pouvaient faire l’objet d’une intervention infirmière.» (pp. viii-ix)