La sexualité du couple pendant la grossesse et suite à l’accouchement

La sexualité du couple pendant la grossesse et suite à l’accouchement

La sexualité du couple pendant la grossesse et suite à l’accouchement

La sexualité du couple pendant la grossesse et suite à l’accouchements

| Ajouter

Référence bibliographique [2551]

Gill, Myriam. 2007. «La sexualité du couple pendant la grossesse et suite à l’accouchement». Rapport d’activités de maîtrise, Montréal, Université du Québec à Montréal, Département de sexologie.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« La grossesse et la période post-partum constituent, pour la femme et son conjoint, des moments empreints de nombreux bouleversements. En particulier, la sexualité du couple est appelée à subir d’importants changements lors de cette période de la vie. Pourtant, les connaissances scientifiques à ce sujet sont restreintes, compte tenu du peu de recherches empiriques s’étant penchées sur la question. Le présent rapport d’activités constitue une recension critique des écrits traitant de l’impact de la grossesse et de la naissance d’un nouveau-né sur la sexualité des nouveaux parents. » (p. iii) L’auteur souhaite que cette recension puisse « [...] démystifier certaines idées préconçues quant à la sexualité pendant la grossesse et suite à l’accouchement. » (p. iii)

2. Méthode


Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« Les résultat des études rapportées suggèrent que le désir sexuel, la fréquence de l’activité sexuelle, la capacité à atteindre l’orgasme, la satisfaction sexuelle et/ou conjugale subissent une diminution et que les pratiques sexuelles se voient modifiées. [...] Les études portant sur le sujet indiquent également que la reprise de l’activité sexuelle suite à un accouchement nécessite d’importants ajustements, l’allaitement constituant d’ailleurs une pratique pouvant avoir des répercussions plutôt négatives sur la sexualité des nouveaux parents. L’influence de la grossesse et de la période post-partum sur la sexualité du couple semble donc bien réelle, bien que certaines failles méthodologiques présentes dans les études empêchent parfois de tirer des conclusions fermes. Une lacune présente dans la plupart des études réside dans le manque d’informations à propos de ce que l’homme vit pendant la grossesse de sa conjointe. » (p. iii)