L’ergothérapie au service des parents et de leurs enfants dans la communauté : Le programme LUDO

L’ergothérapie au service des parents et de leurs enfants dans la communauté : Le programme LUDO

L’ergothérapie au service des parents et de leurs enfants dans la communauté : Le programme LUDO

L’ergothérapie au service des parents et de leurs enfants dans la communauté : Le programme LUDOs

| Ajouter

Référence bibliographique [2538]

Grondin, Geneviève, Tétreault, Sylvie, Turcotte, Daniel et Ferland, Francine. 2007. «L’ergothérapie au service des parents et de leurs enfants dans la communauté : Le programme LUDO ». Ergothérapies, vol. 26, p. 41-54.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« L’objectif du présent article est d’explorer le rôle de l’ergothérapeute dans cette pratique [d’intervention de prévention auprès des jeunes] et de décrire les retombées suite à l’élaboration et à l’expérimentation d’un programme nommé LUDO. » (p. 42)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
- « Douze enfants et dix mères ont participé à l’étude. Des interventions à domicile et des activités de groupe ont été réalisées par une ergothérapeute. Des analyses quantitatives et qualitatives ont été effectuées. » (p. 41)
- Données documentaires diverses

Instruments :
- Questionnaires
- Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse statistique
Analyse de contenu

3. Résumé


« Afin d’optimiser le comportement ludique du jeune enfant à risque d’avoir des retards de développement, un programme de promotion du jeu a été expérimenté. Il vise également à développer les compétences parentales face au jeu. [...] Même [si dans cette évaluation il] n’a pas été possible de démontrer statistiquement des résultats significatifs pour chacune des variables à l’étude, les commentaires des participants et la tendance globale des données indiquent des retombées positives dans la vie quotidienne des familles. Le potentiel de ce programme communautaire comme outil de prévention est aussi ressorti. L’étude permet d’identifier des pistes d’intervention prometteuses pour la pratique communautaire de l’ergothérapeute auprès des familles et des enfants. » (p. 41)