Modèles de concertation pour les enfants exposés à la violence conjugale et les membres de leur famille : Enjeux, défis et pratiques innovatrices

Modèles de concertation pour les enfants exposés à la violence conjugale et les membres de leur famille : Enjeux, défis et pratiques innovatrices

Modèles de concertation pour les enfants exposés à la violence conjugale et les membres de leur famille : Enjeux, défis et pratiques innovatrices

Modèles de concertation pour les enfants exposés à la violence conjugale et les membres de leur famille : Enjeux, défis et pratiques innovatricess

| Ajouter

Référence bibliographique [2527]

Harper, Elizabeth. 2007. «Modèles de concertation pour les enfants exposés à la violence conjugale et les membres de leur famille : Enjeux, défis et pratiques innovatrices». Dans Enfants à protéger, parents à aider : Des univers à rapprocher , sous la dir. de Claire Chamberland, Léveillé, Sophie et Trocmé, Nico, p. 277-305. Québec: Presses de l’Université du Québec.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Le présent chapitre examine les efforts déployés par certaines communautés dans le but de comprendre quels sont les mécanismes en place pour assurer la coordination des services offerts aux familles aux prises avec la violence conjugale. » (p. 279)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
- Actes de « colloques internationaux sur les enfants exposés à la violence conjugale » (p. 285)
- « [L]ittérature scientifique et professionnelle sur les modèles de concertation intersectorielle en matière de violence conjugale » (p. 285)
- Entrevues téléphoniques avec des responsables d’« organismes et [d’]établissements engagés dans certains programmes intersectoriels. » (p. 285)

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« Chaque année, plus de 800 000 enfants canadiens sont exposés à de la violence familiale dans leur foyer. Les familles aux prises avec un problème de violence reçoivent des services de divers organismes communautaires et gouvernementaux, de même que des tribunaux pénaux et civils. Malheureusement, la collaboration entre ces organismes et les tribunaux est souvent difficile et pose problème. Au Canada et aux États-Unis, quelques villes ont réalisé des progrès pour surmonter les obstacles complexes propres à la coordination des services dans le domaine de la violence familiale. » (p. 278) « D’abord, le texte fait un rapide survol de l’état de la concertation intersectorielle au Québec. En second lieu, il met en relief les préoccupations des intervenants montréalais concernant la collaboration intersectorielle. Par la suite, des programmes intersectoriels ou modèles de services intégrés ayant été implantés pour répondre aux besoins psychologiques et de sécurité propres aux enfants et à leur mère sont brièvement décrits. Le texte fournira une analyse du fonctionnement de ces programmes et des mécanismes de concertation grâce auxquels ces programmes intersectoriels peuvent fonctionner avec succès et se développer. Pour terminer, il s’attardera aux implications pratiques de ces différents programmes pour les services d’intervention et de concertation. » (pp. 278-279)