Le rôle modérateur de l’attachement sur la relation entre la négligence parentale et la présence de comportements sexuels à risque selon l’âge des adolescents

Le rôle modérateur de l’attachement sur la relation entre la négligence parentale et la présence de comportements sexuels à risque selon l’âge des adolescents

Le rôle modérateur de l’attachement sur la relation entre la négligence parentale et la présence de comportements sexuels à risque selon l’âge des adolescents

Le rôle modérateur de l’attachement sur la relation entre la négligence parentale et la présence de comportements sexuels à risque selon l’âge des adolescentss

| Ajouter

Référence bibliographique [21877]

Côté, Raphaëlle. 2020. «Le rôle modérateur de l’attachement sur la relation entre la négligence parentale et la présence de comportements sexuels à risque selon l’âge des adolescents». Mémoire doctoral, Québec, Université Laval, Département de psychologie.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«[L]’objectif principal du présent projet de mémoire doctoral est d’examiner le rôle modérateur de l’attachement sur le lien entre l’expérience d’un trauma rattaché à la négligence parentale en bas âge et la présence de comportements sexuels à risque. [...] Le second objectif de ce mémoire sera d’approfondir le lien entre la négligence parentale et la présence de comportements sexuels à risque modéré par la disponibilité des figures d’attachement. En conséquence, la variable ''âge'' sera ajoutée dans l’analyse afin d’observer s’il existe une différence selon l’âge dans la présence de comportements sexuels chez une population ayant subi de la négligence parentale.» (p. 9)

Questions/Hypothèses :
«Il est possible de croire qu’il y aura un lien entre l’expérience de négligence parentale en bas âge et la présence de comportements sexuels à risque chez une population adolescente passant par la disponibilité des parents. Toutefois, en ce qui concerne les deux groupes d’âge, il est possible de penser qu’une légère différence sera identifiable, mais que celle-ci ne sera pas significative en raison de la minime différence d’âge entre les deux groupes.» (p. 9)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Le présent projet s’inscrit dans une étude de plus grande envergure sur le développement normal et pathologique à l’adolescence mise sur pied par le Laboratoire de recherche, d’intervention et de formation sur les problématiques de l’enfance et de l’adolescence à l’Université Laval. L’échantillon est composé de 106 participants qui ont été recrutés parmi différentes écoles secondaires et différents cégeps ou universités de la ville de Québec et des environs. De ces 106 sujets, 49 sont âgés de 14 à 19 ans et 59 sont âgés de 19 à 21 ans.» (p. 10)

Instruments :
Questionnaires

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


Les résultats de l’étude montrent, «chez une population ayant été victime de négligence en bas âge, […] la présence de comportements sexuels à risque dérogeant des normes développementales établies. Toutefois, l’expérience de négligence parentale en bas âge n’explique pas directement la présence de comportements sexuels à risque à l’adolescence.» (p. 17) De plus, «[l]es résultats pour les 19 ans et moins confirment les hypothèses initiales. En effet, pour ce groupe d’âge, plus il y a de la négligence parentale, plus il y a présence de comportements sexuels à risque. La présence de comportements sexuels à risque est plus prononcée lorsqu’il y a de la négligence maternelle. Par ailleurs, pour les 19 ans et plus, les résultats obtenus ne sont pas ceux attendus. Pour ce groupe d’âge, plus il y a de la négligence parentale, moins il y a de comportements sexuels à risque. Tout comme chez les 19 ans et moins, cette observation est plus significative lorsqu’il y a présence de négligence maternelle.» (p. 18)