L’exercice du dialogue intersectoriel pour le développement d’une éthique de la vulnérabilité dans l’accompagnement des familles

L’exercice du dialogue intersectoriel pour le développement d’une éthique de la vulnérabilité dans l’accompagnement des familles

L’exercice du dialogue intersectoriel pour le développement d’une éthique de la vulnérabilité dans l’accompagnement des familles

L’exercice du dialogue intersectoriel pour le développement d’une éthique de la vulnérabilité dans l’accompagnement des familless

| Ajouter

Référence bibliographique [21866]

Goupil, Érica, Lacharité, Carl, Lafantaisie, Vicky, Gagnier, Jean-Pierre, Baker, Marleen, Rasmussen, Hanny et Déziel, Nicole. 2021. «L’exercice du dialogue intersectoriel pour le développement d’une éthique de la vulnérabilité dans l’accompagnement des familles». Dans Vulnérabilités et familles , sous la dir. de Carl Lacharité et Milot, Tristan, p. 370-384. Trois-Rivières (Québec): Les éditions CEIDEF.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Ce chapitre porte sur l’éthique de la vulnérabilité des familles et sur le dialogue entre les intervenants. Les autrices et auteurs utilisent l’exemple de la formation Vulnérabilités et Familles, défis liés à l’exercice de nos responsabilités pour «illustrer de quelle manière le concept de vulnérabilité universelle a pu servir d’outil de dialogue entre les participants des différents secteurs d’activités concernés par l’accompagnement des familles.» (p. 371)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
La formation Vulnérabilités et familles, défis rencontrés à l’exercice de nos responsabilités a été créée par la Fédération québécoise des organismes communautaires Famille (FQOCF) et le Centre d’études interdisciplinaires sur le développement de l’enfant et la famille (CEIDEF) pour les actrices et acteurs du milieu communautaire et leurs partenaires. «Cette activité repose sur une ouverture au dialogue et, pour ce faire, s’adosse à une conception universelle de la vulnérabilité vécue par les familles.» (p. 370)

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


Selon les autrices et les auteurs, «[i]ntervenir auprès des familles, quel que soit le secteur d’activité duquel on provient, implique son lot de responsabilités, certes vis-à-vis de l’organisme que représente l’intervenant, mais aussi – et surtout – vis-à-vis des familles concernées. Le développement de ce qu’on pourrait appeler une éthique de la vulnérabilité permet en quelque sorte de prendre acte de cette responsabilité, du moins en partie. Dans le cadre de la Formation Vulnérabilités et Familles, défis liés à l’exercice de nos responsabilités, l’expérience du dialogue intersectoriel à propos du sujet même de la vulnérabilité universelle contribue au développement d’une éthique de la vulnérabilité. De fait, on peut admettre que l’éthique de la vulnérabilité consiste en le développement d’une réflexion sur l’ensemble des habitus à propos des façons de concevoir, de parler et d’agir la vulnérabilité. La formation décrite dans ce chapitre permet aux participants de faire l’expérience des mouvements qu’implique le développement d’une éthique de la vulnérabilité grâce à une approche réflexive et participative.» (p. 380)