Abandon, vie en institution et adoption internationale : enjeux et impacts à l’âge adulte

Abandon, vie en institution et adoption internationale : enjeux et impacts à l’âge adulte

Abandon, vie en institution et adoption internationale : enjeux et impacts à l’âge adulte

Abandon, vie en institution et adoption internationale : enjeux et impacts à l’âge adultes

| Ajouter

Référence bibliographique [21630]

Daigle, Maïly. 2019. «Abandon, vie en institution et adoption internationale : enjeux et impacts à l’âge adulte». Essai doctoral, Gatineau (Québec), Université du Québec en Outaouais, Département de psychoéducation et de psychologie.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Ce projet doctoral vise à documenter des parcours de vie de personnes ayant vécu l’abandon parental (adoptées et non adoptées) en s’appuyant sur leurs interprétations ou le sens qu’elles donnent à leur vécu et ressenti. L’objectif général est de contribuer à l’avancement des connaissances relatives aux enjeux et aux impacts de l’abandon, de la vie en institution, de l’adoption et ainsi de contribuer éventuellement à une meilleure pratique en contexte d’intervention auprès des adultes.» (p. x)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Seize adultes d’origine vietnamienne ont participé à cette étude, dont huit adultes ayant grandi en orphelinat au Vietnam (groupe A) et huit adultes ayant été adoptés au Québec (groupe B). Les participants partagent certains points communs outre leur origine vietnamienne: avoir vécu l’abandon parental en bas âge et avoir eu un passage en milieu institutionnel durant leur période d’enfance, et ce, même si ce passage aurait été bref soit de quelques jours. [L’ensemble des] participants sont âgés de 19 à 38 ans.» (p. 54) «Les participants du groupe A résident au nord du Vietnam (Quang Ninh, Hanoi), tandis que pour le groupe B, les participants ont été rencontrés dans les grandes villes du Québec soit Montréal, Québec, Sherbrooke et leurs banlieues.» (p. 57-58)

Instruments :
- Guide d’entretien semi-directif
- Questionnaire

Type de traitement des données :
Analyse de contenu
Analyse statistique

3. Résumé


«Les résultats de l’étude soulignent l’importance du rôle des contextes de vie, la présence des ressources internes […] et externes […] dans l’adaptation de l’individu. La négligence ainsi que la maltraitance physique et psychologique sont perçues comme des facteurs de risques généraux, tandis que la présence ou l’absence de figures significatives jouerait un rôle central dans la construction de l’identité et le sentiment de confiance/sécurité, l’attachement et l’élaboration des stratégies d’adaptation. Les participants adoptés ont un style d’attachement sécurisant et semblent avoir une adaptation optimale, toutefois des défis identitaires et relationnels demeurent omniprésents. L’adoption ne semble toutefois pas être un facteur de protection absolu, car le milieu familial n’est pas toujours exempt de négligence et de maltraitance. Le contexte de vie institutionnel présente également des risques de négligence et de maltraitance. Même si les personnes orphelines semblent en mesure de développer des stratégies d’adaptation optimales et une identité intégrée, elles ont un attachement plus anxieux que celles ayant été adoptées.» (p. x) De plus, le «discours de certains adultes adoptés semble témoigner de sentiments ambigus vis-à-vis leur abandon et leur adoption. À cet effet, on retrouve le sentiment de culpabilité (puisqu’on a été choisi parmi tant d’autres enfants abandonnés), le sentiment de ne pas être à la hauteur de la seconde chance […] et l’impression de n’avoir jamais été aimé […].» (p. 132)