L’accès aux soins périnataux pour toutes les femmes au Québec: Mythe ou réalité ? Portrait de l’accès aux soins périnataux des migrantes à statut précaire et de leurs enfants au Québec

L’accès aux soins périnataux pour toutes les femmes au Québec: Mythe ou réalité ? Portrait de l’accès aux soins périnataux des migrantes à statut précaire et de leurs enfants au Québec

L’accès aux soins périnataux pour toutes les femmes au Québec: Mythe ou réalité ? Portrait de l’accès aux soins périnataux des migrantes à statut précaire et de leurs enfants au Québec

L’accès aux soins périnataux pour toutes les femmes au Québec: Mythe ou réalité ? Portrait de l’accès aux soins périnataux des migrantes à statut précaire et de leurs enfants au Québecs

| Ajouter

Référence bibliographique [21616]

Tétreault, Alexie, Sallaz, Eudoxie, Lefebvre, Millie et Jaëck, Marion. 2015. L’accès aux soins périnataux pour toutes les femmes au Québec: Mythe ou réalité ? Portrait de l’accès aux soins périnataux des migrantes à statut précaire et de leurs enfants au Québec. Montréal: Clinique Internationale de défense des droits humains de l’UQAM (CIDDHU).

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Dans ce rapport, [les autrices] aborde[ent] la situation de l’accès aux soins de santé liés à la grossesse des femmes migrantes à statut précaire (MSP) et celle de l’accès aux soins de santé de leurs enfants.» (p. 5)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


Selon les autrices du rapport, «[f]orce est de constater l’ampleur du problème concernant l’accès aux soins de santé des femmes MSP et leurs enfants. L’un des principaux obstacles repose sur le fait que l’accès aux soins de santé des femmes MSP est rattaché à leur statut migratoire. Le gouvernement canadien reconnait l’importance des soins périnataux pour la santé des mères et des enfants; pourtant, ces statuts entravent ou empêchent l’accès de certaines de ces femmes aux soins périnataux. À cela s’ajoutent de nombreux obstacles de nature administrative, financière et culturelle qui en limitent davantage l’accès au Québec. Les femmes non couvertes par la RAMQ [Régie de l’assurance-maladie du Québec] sont notamment confrontées à l’arbitraire entourant les coûts de ces soins. Il en résulte une injustice notoire, ainsi qu’un flou dans l’anticipation des frais qu’elles auront à payer, ce qui ajoute un stress supplémentaire dans une phase clé de la vie d’une femme. Le manque d’accès aux soins périnataux peut entraîner des effets néfastes sur la santé de la mère et de l’enfant.» (p. 26)