La santé et le bien-être de la population de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine-Édition 2017

La santé et le bien-être de la population de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine-Édition 2017

La santé et le bien-être de la population de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine-Édition 2017

La santé et le bien-être de la population de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine-Édition 2017s

| Ajouter

Référence bibliographique [21515]

Dubé, Nathalie. 2017. La santé et le bien-être de la population de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine-Édition 2017. Gaspé (Québec): Gouvernement du Québec, Direction de santé publique Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Centre intégré de santé et de services sociaux de la Gaspésie.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«L’objectif de ce document est de regrouper sous un même couvert les différentes fiches réalisées par la Direction de santé publique au cours de la dernière année, dans le cadre de la mise à jour du portrait de santé de la population gaspésienne et madelinienne.» (p. 207)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Le présent portrait de population est basé sur différentes enquêtes réalisées par l’Institut de la statistique du Québec et Statistique Canada, en plus de données fournies par le ministère de la santé et des services sociaux du Québec.

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


Plusieurs thèmes figurent au sein de ce document, soit par exemple: la démographie; les conditions de vie; les habitudes de vie; le recours aux services préventifs et curatifs; la santé des nouveau-nés et des tout-petits; les problèmes psychosociaux, etc. Ce document fournit plusieurs données relatives à la famille et au couple. Par exemple, il indique qu’un «peu plus des deux tiers des bébés (68 %) en Gaspésie–Île-de-la-Madeleine sont allaités au moment du premier contact de l’infirmière du CLSC, dont 54 % de manière exclusive. Ces taux d’allaitement total et exclusif sont clairement inférieurs aux taux du Québec, lequel obtient des taux respectifs de 82 % et 63 % […].» (p. 78) De plus, en «2015, les infractions commises contre les personnes en contexte conjugal et signalées aux autorités policières ont fait 201 victimes de 12 ans et plus en Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, ce qui correspond à un taux de 242 pour 100 000 personnes.» (p. 105) Enfin, les données révèlent également qu’en «2014-2015, 8,5 % des travailleurs de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine éprouvent des difficultés à concilier leur vie professionnelle avec leurs engagements sociaux et familiaux.» (p. 165)