Données sociodémographiques : Naissances, décès et mariages au Québec en 2018 – Données provisoires

Données sociodémographiques : Naissances, décès et mariages au Québec en 2018 – Données provisoires

Données sociodémographiques : Naissances, décès et mariages au Québec en 2018 – Données provisoires

Données sociodémographiques : Naissances, décès et mariages au Québec en 2018 – Données provisoiress

| Ajouter

Référence bibliographique [21501]

Binette Charbonneau, Anne. 2019. «Données sociodémographiques : Naissances, décès et mariages au Québec en 2018 – Données provisoires ». Données sociodémographiques en bref, vol. 23, no 3, p. 1-20.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Ce bulletin regroupe trois articles présentant les données provisoires de l’année 2018 sur les naissances, les décès et les mariages au Québec.» (p. 1)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«[L]es données proviennent du Registre des événements démographiques tenu par l’Institut de la statistique du Québec.» (p. 1)

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


Le bulletin présente les données suivantes: «[o]n estime à 83 800 le nombre de naissances au Québec en 2018, un nombre semblable à celui enregistré en 2017 (83 855). L’indice synthétique de fécondité s’établit à 1,59 enfant par femme, soit une légère diminution comparativement à 1,60 en 2017. La fécondité poursuit son recul chez les femmes de moins de 30 ans et semble se stabiliser au-delà de cet âge. L’âge moyen des mères à la naissance d’un premier enfant est en moyenne de 29,1 ans, soit 4 ans de plus qu’en 1975. Tous rangs de naissance confondus, l’âge moyen à la maternité est de 30,7 ans. [Par ailleurs, le] nombre de décès enregistrés au Québec en 2018 a été d’environ 68 600, une augmentation de 3,5% par rapport à 2017 (66 300). Une évolution à la hausse des décès est attendue en raison du vieillissement de la population. [En outre, plus] de 22 800 mariages ont été célébrés au Québec en 2018, presque autant qu’en 2017 (22 883). Les mariages de conjoints de même sexe représentent 3% de l’ensemble des mariages. La propension à se marier demeure faible au Québec. L’indice synthétique de primonuptialité indique que seulement 28% des hommes et 31% des femmes se marieraient au moins une fois avant leur 50e anniversaire si les taux de nuptialité demeuraient constants au niveau de l’année 2018.» (p. 1)