Évaluation d’implantation du projet AGORA 2011-2012

Évaluation d’implantation du projet AGORA 2011-2012

Évaluation d’implantation du projet AGORA 2011-2012

Évaluation d’implantation du projet AGORA 2011-2012s

| Ajouter

Référence bibliographique [21494]

Lacharité, Carl, Baker, Marleen, Gagnier, Jean-Pierre et Déziel, Nicole. 2013. Évaluation d’implantation du projet AGORA 2011-2012. Trois-Rivières (Québec): Fédération québécoise des organismes communautaires famille; Université de Trois-Rivières, Centre d’études interdisciplinaires sur le développement de l’enfant et la famille (CEIDEF).

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Ce document fait rapport de l’implantation du projet AGORA au cours des deux premières années de sa mise en œuvre (de janvier 2011 à décembre 2012). Il a pour objectifs de rendre compte de la fidélité de cette mise en œuvre par rapport aux principes qui fondent le projet AGORA, de dégager des orientations quant à la poursuite de ses activités et quant aux activités d’évaluation à venir et d’amorcer une réflexion sur sa reconduction à l’intérieur d’une éventuelle seconde phase après 2015.» (p. 1)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Cette évaluation d’implantation repose sur une quantité considérable de renseignements colligés de manière systématique par des informateurs clés impliqués dans la mise en œuvre du projet. La première source de renseignements s’appuie sur les documents internes du projet [tels que les] comptes-rendus des réunions des divers comités de gestion du projet; [l]es rapports d’activités trimestriels et annuels; [l]es questionnaires d’évaluation remplis par les participants à la fin de chaque rencontre de CPS [communautés de pratiques et de savoirs]; [l]es notes d’observation participante prises tout au long de certaines rencontres par une employée de la FQOCF [Fédération québécoise des organismes communautaires Famille], [l]es notes collectives prises (sur un chevalet) par les animatrices au cours des rencontres de CPS; [l]es documents produits tels l’AGORA Express, l’Infolettre aux membres. À cela s’ajoutent des entretiens structurés avec les membres de l’équipe du projet AGORA (responsables de comités, agentes de liaison, coanimatrices des CPS).» (p. 6)

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


«Le projet AGORA a été élaboré, en 2010, par la Fédération québécoise des organismes communautaires Famille […]. Il est encadré par un devis d’évaluation qui indique que son but est d’enrichir les pratiques d’accompagnement des familles et de gestion dans les organismes communautaires Famille […] de manière à soutenir leur cohérence avec les principes d’action communautaire autonome Famille […].» (p. 3) «L’implantation du projet AGORA est fidèle au plan initial. Bien sûr, plusieurs aménagements ont été nécessaires pour atteindre les objectifs d’implantation du projet. Mais, dans les grandes lignes, ces aménagements représentent des ajustements ancrés autour des structures et des activités qui ont été pensées et décrites dans le projet initial. […] La mise en œuvre du projet AGORA remplit la plupart des “promesses” annoncées. Les promesses dont il s’agit sont notamment celles découlant d’une démarche de communauté de pratiques et de savoirs telle qu’elle est mise en application dans le projet AGORA. […] Toutefois, les composantes concernant le développement d’outils de soutien aux pratiques et à la gestion en OCF et le soutien au plaisir et au pouvoir de la parole dans la vie des OCF et des familles ont, dans une perspective étapiste, été moins conceptualisées et développées que la composante concernant les CPS et les ateliers réflexifs avec les OCF.» (p. 33)