La tutelle comme projet de vie : qui sont les familles et enfants impliqués?

La tutelle comme projet de vie : qui sont les familles et enfants impliqués?

La tutelle comme projet de vie : qui sont les familles et enfants impliqués?

La tutelle comme projet de vie : qui sont les familles et enfants impliqués?s

| Ajouter

Référence bibliographique [21323]

Chateauneuf, Doris, Goubau, Dominique, Pagé, Geneviève et Leblanc, Katherine. 2020. La tutelle comme projet de vie : qui sont les familles et enfants impliqués?. Rapport de recherche. Québec: Centre de recherche universitaire sur les jeunes et les familles.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«[L]’objectif de la présente étude est donc de mieux comprendre le recours à ce type de projet de vie [la tutelle] en protection de la jeunesse; c’est-à-dire mieux connaître le profil des acteurs impliqués dans un projet de tutelle et aussi mieux connaître le contexte clinique dans lequel prend place la tutelle comparativement à l’adoption.» (p. 5)

Questions/Hypothèses :
La recherche veut répondre aux questions suivantes: «[à] qui s’adresse la tutelle en contexte de protection de la jeunesse? Qui devient tuteur, pour quels motifs et selon quelles motivations (profil des tuteurs)? Qui sont les enfants et les familles pour lesquels une tutelle est envisagée et concrétisée (profil des enfants, profil familial)? Quelles sont les différences notées entre l’adoption et la tutelle en regard des profils des enfants et des familles? Comment sont abordés et considérés le placement, la tutelle et l’adoption par les parents d’origine? Comment ces derniers se positionnent-ils vis-à-vis ces projets de vie?» (p. 5-6)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Les dossiers [d’usagers] ciblés pour la cueillette de données se limitent à ceux de la région de Québec. Tous les dossiers de tutelles (n=42) et d’adoptions (n= 59) des trois dernières années financières (2015-16; 2016-17; 2017-18) ont été étudiés.» (p. 6)

Instruments :
Grille de collecte de données aux dossiers

Type de traitement des données :
Analyse statistique
Analyse de contenu

3. Résumé


«Les principaux résultats de l’étude indiquent que les enfants du groupe tutelle sont généralement beaucoup plus vieux que les enfants du groupe adoption, et ce, aux différentes étapes de leur trajectoire de placement, c’est-à-dire tant au moment de leur entrée dans les services, qu’au moment de leur premier placement ou encore qu’au moment du jugement de tutelle. En effet, les enfants du groupe tutelle connaissent leur premier placement (de plus de 3 mois) alors qu’ils sont âgés en moyenne de 5 ans et demi, comparativement à 6 mois et demi pour les enfants du groupe adoption. La plupart des enfants du groupe tutelle, soit 95%, ont d’ailleurs résidé auprès de leurs parents en tout début de vie, alors que seulement 44% des enfants du groupe adoption ont connu une situation similaire. […] De plus, le profil des tuteurs diffère de celui des adoptants; alors que le groupe des adoptants est principalement constitué de parents de familles d’accueil Banque-mixte, les tuteurs sont pour la plupart des grands-parents ou des tiers significatifs, donc davantage des parents de famille d’accueil de proximité.» (p. 36-37)