La sexualité des personnes adultes ayant un trouble du spectre autistique : mieux comprendre pour mieux aider

La sexualité des personnes adultes ayant un trouble du spectre autistique : mieux comprendre pour mieux aider

La sexualité des personnes adultes ayant un trouble du spectre autistique : mieux comprendre pour mieux aider

La sexualité des personnes adultes ayant un trouble du spectre autistique : mieux comprendre pour mieux aiders

| Ajouter

Référence bibliographique [21232]

Bernard, Anne-Marie. 2018. «La sexualité des personnes adultes ayant un trouble du spectre autistique : mieux comprendre pour mieux aider». Mémoire de maîtrise, Montréal, Université du Québec à Montréal, Département de sexologie.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Le présent mémoire vise à explorer les relations amoureuses et sexuelles des personnes adultes vivant avec un trouble du spectre autistique afin de cibler les principaux enjeux sexuels susceptible d’être vécus par ces personnes en lien avec leur condition.» (p. 21)

Questions/Hypothèses :
Le mémoire tente de répondre aux trois questions suivantes: «[q]uel rôle joue la communication dans la séduction, la relation amoureuse et les rapports sexuels du point de vue des adultes ayant un TSA [trouble du spectre de l’autisme]? […] Quel rôle jouent les autres caractéristiques TSA (interactions sociales, comportements et intérêts restreints ou répétitifs, hypo/hyper réactivités sensorielles) dans la séduction, la relation amoureuse et les rapports sexuels pour les adultes ayant un TSA? […] Quels autres éléments jouent un rôle dans la séduction, la relation amoureuse et les rapports sexuels des adultes ayant un TSA?» (p. 30-31)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
La population ciblée pour cette étude «est celle des adultes ayant reçu un diagnostic de trouble du spectre autistique, peu importe le niveau de sévérité. Afin de participer à l’étude, les individus devaient être âgés de 18 ans et […] il était préférable que [ceux-ci] aient eu ou soient en relation de couple pour une durée minimale de 6 mois […].» (p. 33) «L’échantillon final se compose de 14 participants (11 hommes et 3 femmes) âgés entre 19 et 56 ans.» (p. x)

Instruments :
- Questionnaire
- Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse statistique
Analyse de contenu

3. Résumé


«Les résultats obtenus dans le cadre de ce projet illustrent les enjeux selon trois contextes: (a) dans la recherche de partenaire et la séduction, (b) dans la relation amoureuse et (c) dans les rapports sexuels et la satisfaction sexuelle. Les déficits au plan de la communication et des interactions sociales, la présence d’intérêts restreints et les particularités en lien avec les pensées sont les principaux enjeux soulevés lors de la recherche de partenaire et de la séduction. Durant la relation amoureuse, les déficits sur le plan de la communication et des interactions sociales font toujours partie des enjeux relevés, mais ceux-ci ne se présentent pas tout à fait de la même façon. Par exemple, le décodage du langage non verbal semble interférer davantage dans le contexte de séduction, alors que l’expression des émotions, des idées ou des préférences semble avoir un impact plus important dans la relation amoureuse. D’autres particularités dans les pensées ainsi que la présence d’anxiété sont ajoutées aux enjeux observés lors de la relation amoureuse. Durant les rapports sexuels, deux enjeux différents sont soulevés en plus des déficits au plan de la communication et des interactions sociales: les hyper réactivités sensorielles et la médication.» (p. x)