Ça suffit : Les frais de garde d’enfants au Canada en 2017

Ça suffit : Les frais de garde d’enfants au Canada en 2017

Ça suffit : Les frais de garde d’enfants au Canada en 2017

Ça suffit : Les frais de garde d’enfants au Canada en 2017s

| Ajouter

Référence bibliographique [21203]

Macdonald, David et Friendly, Martha. 2017. Ça suffit : Les frais de garde d’enfants au Canada en 2017. Ottawa (Ontario): Centre canadien de politiques alternatives.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Cette étude est la plus récente d’une série d’études réalisées tous les ans depuis 2014: The Parent Trap (2014), Ils grandissent si vite (2015) et Une préoccupation croissante (2016).» (p. 4) Elle dresse un portrait des frais de garde d’enfant au Canada en 2017.

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Les données ont été recueillies par sondage téléphonique de juin 2017 à octobre 2017 auprès de garderies et de services de garde en milieu familial réglementés (ou d’agences de service de garde en milieu familial) titulaires d’un permis et offrant des services de garde à temps plein.» (p. 10)

Instruments :
Questionnaire

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


Les résultats révèlent que les frais de garde pour nourrissons «sont généralement les plus élevés pour les trois groupes d’âge confondus. Les villes de l’Ontario sont celles où les frais de garde pour nourrissons sont les plus élevés. […] Les frais de garde pour nourrissons à Montréal sont de 168 $ par mois, dix fois moins cher qu’à Toronto. Et dans les quatre autres villes sondées au Québec, Gatineau, Laval, Longueuil et Québec, le tarif médian est de 183 $ par mois. Le Québec, le Manitoba et l’Île-du-Prince-Édouard financent tous le fonctionnement des services de garde, ce qui leur permet de fixer des tarifs maximums plus abordables à l’échelle de la province. […] Les places pour enfants d’âge préscolaire sont de loin les plus nombreuses dans les services de garde réglementés au pays. […] Pour ce groupe d’âge, c’est à Montréal qu’on trouve le plus bas tarif mensuel à 168 $, viennent ensuite les villes de Gatineau, Laval, Longueuil et Québec, où le tarif mensuel est de 183 $.» (p. 4-5) En outre, au «Québec, province où le financement public des services de garde […] est le plus important, les frais de garde sont de loin les moins élevés. Et la situation n’a pas changé même si les tarifs fixes ont augmenté substantiellement lorsque le gouvernement provincial a ajouté au tarif fixe de base une contribution supplémentaire établie en fonction du revenu familial.» (p.27)