Processus de construction identitaire de jeunes adultes en situation de pauvreté dans un contexte de raccrochage scolaire : voies d’émancipation?

Processus de construction identitaire de jeunes adultes en situation de pauvreté dans un contexte de raccrochage scolaire : voies d’émancipation?

Processus de construction identitaire de jeunes adultes en situation de pauvreté dans un contexte de raccrochage scolaire : voies d’émancipation?

Processus de construction identitaire de jeunes adultes en situation de pauvreté dans un contexte de raccrochage scolaire : voies d’émancipation?s

| Ajouter

Référence bibliographique [21158]

Charlebois, François-Xavier. 2019. «Processus de construction identitaire de jeunes adultes en situation de pauvreté dans un contexte de raccrochage scolaire : voies d’émancipation?». Thèse de doctorat, Montréal, Université de Montréal, Faculté des arts et des sciences.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«L’objectif de cette recherche est de soutenir l’action dans le domaine du raccrochage scolaire en offrant une compréhension approfondie du processus de construction identitaire des jeunes adultes en situation de pauvreté dans un Centre d’éducation des adultes [CEA].» (p. i) L’influence de la famille dans leur expérience scolaire est également discutée.

Questions/Hypothèses :
La recherche vise à répondre à la question suivante: «quels sont les processus de construction identitaire de jeunes en situation de pauvreté dans un contexte de raccrochage scolaire?» (p. 27)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’échantillon est constitué de dix personnes en processus de raccrochage scolaire qui sont âgés entre 18 et 25 ans et qui sont inscrit à temps plein dans un Centre d’éducation des adultes. Ceux-ci sont également «inscrits au programme de formation de la main-d’œuvre d’Emploi-Québec ou à l’aide sociale.» (p. 85) Ceux-ci ont participés à un entretien biographique et à une observation participante.

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


«L’interprétation de l’ensemble des données récoltées permet d’offrir une compréhension du processus de construction identitaire des jeunes adultes en situation de pauvreté dans un contexte de raccrochage scolaire. Les personnes se sont développées dans des familles qui ne leur ont pas permis de développer une confiance de base, sentiment préalable à la vitalité mentale. À l’école secondaire, la plupart ont intégré une culture antiécole leur permettant de se protéger des humiliations vécues. Pour certains, les épreuves vécues à l’école sont intimement liées aux rapports sociaux de genre qui les ont construits. Vers la fin de l’adolescence, les jeunes ont vécu un moratoire psychosocial déterminé par leur position sociale. Plusieurs ont adopté une identité négative pour se venger de la violence vécue dans la famille et au sein des pairs. La violence et la honte caractérisent le rapport à soi de plusieurs jeunes adultes. Le raccrochage scolaire, étant donné les situations vécues et actuelles, apparaît comme un combat pour l’émancipation. Le financement et l’accompagnement dont ils bénéficient leur permettent de stabiliser leur cadre d’action sans toutefois se sortir de la pauvreté. Cette recherche permet d’identifier plusieurs besoins psychosociaux et d’envisager quelques pistes d’accompagnement dans les CEA.» (p. i)