L’influence de la relation père-enfant sur l’adaptation des enfants suivant le dévoilement d’une agression sexuelle

L’influence de la relation père-enfant sur l’adaptation des enfants suivant le dévoilement d’une agression sexuelle

L’influence de la relation père-enfant sur l’adaptation des enfants suivant le dévoilement d’une agression sexuelle

L’influence de la relation père-enfant sur l’adaptation des enfants suivant le dévoilement d’une agression sexuelles

| Ajouter

Référence bibliographique [2114]

Boursier-Parent, Claudel. 2008. «L’influence de la relation père-enfant sur l’adaptation des enfants suivant le dévoilement d’une agression sexuelle». Mémoire de maîtrise, Montréal, Université du Québec à Montréal, Département de sexologie.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Le présent mémoire porte sur l’impact de la relation père-enfant dans les cas d’enfants rapportant une agression sexuelle (AS) commise par une autre personne que la figure paternelle. Ce mémoire est présenté sous forme d’article.» (p.1)

Questions/Hypothèses :
«Les hypothèses de recherche suivantes sont explorées: H1 : La perception de sécurité d’attachement à la mère est directement associée à la perception de sécurité au père, tant dans les cas d’AS intra qu’extrafamiliales. H2 : En contrôlant pour les caractéristiques de l’AS et la perception de sécurité à la mère, la perception de sécurité au père contribuera à prédire les symptômes internalisés chez l’enfant. Ainsi une meilleure perception de soutien du père sera associée à moins de symptômes internalisés. H3 : En contrôlant pour les caractéristiques de l’AS et la perception de sécurité à la mère, la perception de sécurité au père contribuera à prédire les symptômes externalisés chez l’enfant. Ainsi une meilleure perception de soutien du père sera associée à moins de symptômes externalisés. H4: En contrôlant pour les caractéristiques de l’AS et la perception de sécurité à la mère, la perception de sécurité au père contribuera à prédire l’estime de soi de l’enfant. Ainsi une meilleure perception de soutien du père sera associée à une meilleure estime de soi.» (p.12)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
79 enfants de familles qui ont consulté pour une intervention ou une évaluation à la Clinique de pédiatrie socio-juridique du CHU Ste-Justine, au Centre d’Expertise Marie-Vincent à Montréal ou au Centre d’Intervention en Abus Sexuel pour la Famille (CIASF) de Hull.

Instruments :
Questionnaires : sur l’attachement (Kerns Security Scale; Kerns, Klepac, et Cole, 1996), les comportements interiorisés et extériorisés (Dominic Interactif; Valla, Bergeron, St-Georges, et Berthiaume, 2000) et l’estime de soi (Self-Perception Profile for Children; Harter, 1985)

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


«Ce mémoire de maîtrise explore l’impact de la relation père-enfant sur l’adaptation des enfants suite au dévoilement d’une agression sexuelle lorsque l’abuseur n’est pas le père. Soixante-dix neuf enfants ont complété des mesures évaluant la perception de sécurité d’attachement à la mère et au père [...], ainsi que les troubles de comportement intériorisés et extériorisés [...] et l’estime de soi [...] suite au dévoilement d’une AS. Les résultats indiquent que la perception de sécurité d’attachement au père n’est pas significativement corrélée à la perception de sécurité d’attachement à la mère. Une série de régressions hiérarchiques révèlent que la perception de sécurité d’attachement au père ajoute à la prédiction des comportements intériorisés, extériorisés (marginal) et à l’estime de soi des enfants au-delà de la perception de sécurité d’attachement à la mère. Les résultats sont discutés en lien avec les implications au niveau des interventions offertes aux enfants victimes d’agression sexuelle.» (p.vii)